AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


inscription : 28/08/2015
messages : 380
points : 1
pseudo : sheepirl
avatar : alex pettyfer
autres comptes : juliet, alice
crédit : dsr
âge : vingt-quatre
statut civil : fiancé, ça commence à redevenir rose et beau
quartier : #014, stanford alley
occupation : hockeyeur pro norvégien et kinésithérapeuthe sportif

Message(#) Sujet: on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova) Dim 2 Oct - 13:59

on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple.
espen & nova (et anastasia)


Notre vie avec Nova avait changé il y a un mois déjà. Je me souviens de ce 1er septembre comme si c’était hier, notre angoisse, l’appréhension, puis la surprise. Nova avait mal au ventre depuis la veille, une douleur qu’elle disait insupportable, inconnu, alors nous étions partis aux urgences pour vérifier que rien de grave ne se passait là dedans. Son mal de ventre s’est rapidement transformé en contraction, et la nouvelle avait fait l’effet d’une bombe. En une journée, nous étions passés de jeunes fiancés à jeunes parents, sans préavis, sans que la vie ne nous prévienne. Et Anastasia était née, rose comme un bonbon, avec les cheveux de sa mère et les yeux des Jacobsen. Une surprise a laquelle on n’était pas préparé, et les dépenses furent nombreuses, tellement que je fus obligé de faire des heures supplémentaires au cabinet afin d’alléger nos dépenses et de ne pas avoir besoin de me priver pour offrir des choses à mon bébé et à ma fiancée. Ma fille désormais fait totalement parti de ma vie, de notre vie, et même si c’est plus facile pour moi que je ne l’aurais imaginé, Nova elle a beaucoup plus de mal, je le sais. Aujourd’hui, Anastasia a un mois, un cap important dans la vie d’un bébé, un mois déjà qu’elle a changé notre vie simple et surtout, nos nuits.

Samedi soir, je quittais du travail a dix-sept heures comme à mon habitude depuis la naissance d’Ana, et j’étais allé pour l’occasion acheter des pâtisseries pour fêter son moisniverssaire, et une rose pour Nova. Je franchis le pas de la porte au alentour de dix-huit heures, je comprends rapidement que quelque chose ne tourne pas rond par ici. Anastasia pleure, et semble énervée. Je n’entends pas Nova et fronce les sourcils en m’approchant du salon. « Je suis rentré chérie ! » Pas de réponses, personne au salon. Je décide alors de m’approcher de la chambre d’Anastasia, qui est vide également. Je pars finalement en direction de notre chambre, et ce que je découvre fait l’effet d’une bombe. Nova est allongée sur le lit, les yeux fermés, visiblement en train de dormir, et notre fille se trouve à ses côtés, sur le lit également en train de pleurer. J’écarquille les yeux et fronce les sourcils en m’approchant d’elles, puis prend Ana dans les bras histoire de la calmer. Sa couche est pleine, et pue, visiblement depuis un moment. Je pars lui changer sa couche, puis revient vers Nova en posant Ana dans le transat à côté de notre lit. « NOVA ! » Je m’assoie à côté d’elle, et la secoue, énervé. Elle se réveille, et aperçois mon visage au dessus du sien qui est vraiment très énervé, mes traits sont tirés, et mes yeux lancent des éclairs aux siens. « Tu es inconsciente ou quoi ?! Pétard mais. » Je jette un coup d’œil vers Ana qui s’endort, puis baisse d’un ton la puissance de mes paroles. « Il t’arrive quoi là ? Ana avait la couche pleine, pleurait à foisons et toi tu dors, tranquille ?! »

_________________

espenova
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 28/05/2016
messages : 143
points : 0
pseudo : vesna.
avatar : sophie turner
crédit : kush coma.
âge : 22 ans
statut civil : Fiancée
occupation : Infirmière dans un service de pédiatrie

Message(#) Sujet: Re: on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova) Dim 9 Oct - 19:13



on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple
Espen & Nova



Leur vie avait complètement changé depuis la naissance de leur fille il y a un mois. Pendant toute sa grossesse, la jeune norvégienne ne s’était pas rendu compte de son état. Un soir, elle s’était sentie plus fatiguée que d’habitude, elle n’arrivait pas à manger et dès qu’elle avait mal au ventre, elle ne pouvait rien faire du tout. Puis les choses étaient devenues plus sérieuse quand ils décidèrent de se rendre aux urgences et où un médecin de garde ce soir là leur avait annoncé la nouvelle. Elle avait fait un déni de grossesse et était sur le point d’accoucher. Ils n’arrivaient pas à y croire. Nova voulait avoir des enfants avec Espen mais voilà, pas de ces conditions là. Elle voulait plutôt voir grossir son ventre de jour en jour et connaître cette joie avec lui et non de le voir grossir presque d’un coup et ressentir toute cette angoisse. Normalement, cela n’aurait pas dû se passer comme ça. Mais maintenant, Anastasia était entrée dans leur vie. Ils le vivaient différemment. Espen, comparé à Nova, le vivait plutôt bien. En tout cas, devant elle, il essayait de faire bonne figure. Pour elle, c’était un peu plus difficile. Dès ses premiers instants, elle avait refusé de prendre sa fille dans ses bras. L’équipe soignante lui avait expliqué que par moment sur le coup de l’émotion et la fatigue, les jeunes mères ne se sentaient pas capable de tenir leur enfant, mais que cela se régler rapidement. Ce n’était pas le cas pour elle, encore maintenant, elle avait du mal. Au fond d’elle, elle se sentait plutôt coupable de n’avoir pas su déceler sa présence. Et si, par la suite, Anastasia se retrouvait face à des problèmes de santé par sa faute ? Elle s’en voudrait toute sa vie, d’avoir causé du tord à son enfant par sa propre ignorance. Elle se sentait aussi coupable envers Espen qui devait presque s’occuper du tout.

Puisque Nova n'avait pas encore reprit le travail, ce qui est loin d'arriver vu son état physique comme psychologique, la jeune rousse restait avec sa famille toute la journée. Elle doit l'avouer, elle se sent plutôt seule. Elle s'occupe d'elle, au minimum, mais elle a l'impression qu'elle n'arrive à rien du tout. Par moment, elle se cache même pour pleurer. Si elle ne trouvait pas quelqu'un rapidement pour l'aider ou juste parler, Nova risque de craquer dans les semaines qui suivent. Comme d'habitude, Nova se sentait fatiguée, elle dormait, se lever rarement la nuit, mais elle n'arrivait pas à récupérer. Elle décida de prendre sa fille dans ses bras, à chaque fois, un peu plus longtemps et puis d'aller s'installer sur le lit. Mais au bout de quelques dizaines de minutes, elle se sentit comme obligée de la déposer à côté d'elle puis de s'allonger. Elle restait là, à la regarder, simplement. Elle n'allait pas bouger et la surveiller du mieux qu'elle pouvait. Mais voilà, Nova ferma les yeux, rien que quelques secondes, avant de s'endormir complètement. « NOVA ! » . Elle se sentit brusquement sortie de son sommeil profond. Elle avait reconnu la voix d'Espen, ce qui la fit ouvrit les yeux d'un seul coup. Elle jeta un rapide coup d’œil à côté d'elle et vit qu'elle n'était plus sur le lit. « Mais elle est où ? T'es rentrée depuis longtemps ? » dit-elle en se relevant doucement pour compenser à la violence de son réveil. « Tu es inconsciente ou quoi?! Pétard mais. Il t’arrive quoi là ? Ana avait la couche pleine, pleurait à foisons et toi tu dors, tranquille ?!» Elle soupira et baissa les yeux, n'ayant pas vraiment de raison pour son comportement. « Je te jure, j'ai fermé les yeux rien que deux secondes. Deux seulement. Je la surveillais » dit-elle les yeux légèrement mouillés dû aux émotions qu'elle ressentait à présent et à quel point elle se sentait minable.
© ACIDBRAIN

_________________
    i need a love to feel strong
    IT'S SO SAD THAT YOUR'RE LEAVING, IT TAKES TIME TO BELIEVE IT BUT AFTER ALL IS SAID AND DONE, YOU'RE GONNA BE THE LONELY ONE.
    roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar


    inscription : 28/08/2015
    messages : 380
    points : 1
    pseudo : sheepirl
    avatar : alex pettyfer
    autres comptes : juliet, alice
    crédit : dsr
    âge : vingt-quatre
    statut civil : fiancé, ça commence à redevenir rose et beau
    quartier : #014, stanford alley
    occupation : hockeyeur pro norvégien et kinésithérapeuthe sportif

    Message(#) Sujet: Re: on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova) Jeu 27 Oct - 14:56

    on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple.
    espen & nova (et anastasia)

    Lorsque je secoue Nova, elle se réveille de manière assez rapide et brusque. Elle a l’air totalement paumé, et je soupire. « Mais elle est où ? T’es rentrée depuis longtemps ? » Elle se relève, et j’ignore ses questions pour lui gueuler un peu dessus. Je me lève pour éviter de hurler et de réveiller notre fille, puis entend Nova qui prend à nouveau la parole. « Je te jure, j'ai fermé les yeux rien que deux secondes. Deux seulement. Je la surveillais » Je me tourne vers elle, ses yeux sont humides, et je n’ai pas à le cacher, mais à ce moment précis, je n’ai aucune envie de la prendre dans mes bras et de la rassurer. Elle mérite tellement que je m’énerve que j’ai du mal à rester en place. Je regarde un instant ma fille qui dort à côté de nous, et soupire en me tournant vers Nova. « Bon sang Nova ! Même deux secondes. Tu dois pas fermer les yeux, et encore moins t’allonger ! Si encore tu l’avais mise dans son lit… » Je fixe ma fiancée, en soupirant à nouveau. « Tu imagines si tu l’avais écrasé ? Si elle avait vomit et s’était étouffé ? » Je souffle, visiblement bien énervé. Depuis la naissance d’Anastasia, je suis devenu un homme plutôt différent. Même si je suis plus calme de manière générale, et surtout plus mature désormais, je deviens très facilement irritable quand il est question de ma fille, et je crois même que je serais capable de chose que je n’étais pas capable avant. C’est tellement étrange ce sentiment là, de vouloir protéger plus que tous un enfant, même contre sa propre mère.

    J’entends des gazouillis derrière moi, et regarde Anastasia qui me regarde avec ses grands yeux, visiblement prête à se remettre à pleurer. « Nova, tu me fais peur depuis qu’elle est là. Franchement ! » Je soupire, essayant de me calmer et attrape Anastasia qui vient de se mettre à pleurer à nouveau. Le pédiatre nous dit de ne pas l’avoir souvent dans les bras, et j’ai conscience que je la porte un peu trop, mais je préfère lui donner trop d’amour que pas assez. Je la berce afin de la calmer, puis me rassoie à côté de Nova, un peu calmé grâce à la respiration de ma fille, plutôt agréable à entendre. « Nova… » Je soupire. « Tu n’aimes pas Anastasia ? Tu n’es pas heureuse ? » J'aimerais comprendre une bonne fois pour toute le comportement de ma fiancée, et maintenant. Je souffle, puis poursuis. « Je te rappelle que c’est toi qui me demandait un enfant, et maintenant qu’elle est là, j’ai l’impression que tu es encore moins épanouie que quand elle n’était pas là. » Je regarde ma fiancée, puis ma fille en attendant qu’elle me répondre.

    _________________

    espenova
    Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler.

    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar


    inscription : 28/05/2016
    messages : 143
    points : 0
    pseudo : vesna.
    avatar : sophie turner
    crédit : kush coma.
    âge : 22 ans
    statut civil : Fiancée
    occupation : Infirmière dans un service de pédiatrie

    Message(#) Sujet: Re: on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova) Dim 27 Nov - 14:27



    on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple
    Espen & Nova



    Nova sait que la soirée sera longue. Quand il l'avait secouer pour la réveiller elle avait eu peur. Pendant l'espace d'un instant, elle s'était fait tout une sorte de scénario dans sa tête, tous plus effrayant que les autres. Espen n'avait jamais été comme cela auparavant. D'habitude, c'était plutôt quelqu'un de calme, qui vous expliquait les choses simplement sans vraiment que sa voie change de ton. Là, elle avait peur, peur de ce qu'il pourrait lui dire. Elle ne pouvait pas s'enfuir; enfin juste sortir de la pièce et non s'enfuir complètement; pour échapper à ce qui aller se passer après. Quand elle essaye de s'expliquer, elle sent que son fiancé n'ait pas convaincu par l'explication qu'elle lui avait donné. « Bon sang Nova ! Même deux secondes. Tu dois pas fermer les yeux, et encore moins t’allonger ! Si encore tu l’avais mise dans son lit… Tu imagines si tu l’avais écrasé ? Si elle avait vomit et s’était étouffé ? ». Ah non, pas ça. Qu'il se taise pour qu'elle n'est plus à entendre ces choses horribles. Elle détournait le regard pour essayer de se calmer et de ne pas pleurer, parce qu'elle sait pertinemment qu'elle n'arrivera pas à se défendre si elle agit de la sorte. Premièrement, parce que cela risque d'être incompréhensible et puis dernièrement, Espen ne se fera pas avoir par des pleurs ou autre. Elle se mit à détourner le regard le temps de trouver quelque chose à dire mais rien n'était venu à son esprit. Peut être que dans le fond elle ne savait pas quoi faire dans ce cas là, même si elle travaille en pédiatrie, c'est toujours plus difficile pour ses propres enfants. Ce n'était pas la bonne solution puisque cela ne pourrait qu'aggraver son cas. Mais après, elle n'allait pas inventer.

    « Nova, tu me fais peur depuis qu’elle est là. Franchement ! ». Elle le savait, mais elle n'arrivait pas à voir clair depuis la naissance de sa fille. Elle essayait pourtant, mais elle avait l'impression que ce n'était jamais suffisant. Au moment où Anastasia s'était remise à pleurer, Nova avait envie soit de dire à Espen d'essayer de la faire taire ou bien d'enfouir son visage dans ses mains pour qu'il ne voit pas à quel point, elle a du mal à supporter ce bruit. La jeune norvégienne choisit la deuxième solution. Dés qu'elle sent son fiancé prêt d'elle, Nova décide de dévoiler son visage, elle lui jette un coup d'oeil quand il prononce son prénom, puis regarde le sol. « Tu n’aimes pas Anastasia ? Tu n’es pas heureuse ? ». Elle s'arrête net de penser, puis prend la peine d'ouvrir la bouche pour prononcer: «Q..quoi?», elle commençait à bégayer comme si on devait à nouveau lui apprendre à parler. Elle n'avait pas dit cela dans un mauvais sens mais plutôt pour exprimer sa surprise. «C'est pas du tout ça... c'est plus compliqué, je crois», elle ne pouvait pas dire qu'elle n'aimait pas sa fille, mais elle avait tout simplement besoin de plus de temps pour se faire à la situation. Avoir quelqu'un sur qui on doit veiller jour et nuit. «Je te rappelle que c’est toi qui me demandait un enfant, et maintenant qu’elle est là, j’ai l’impression que tu es encore moins épanouie que quand elle n’était pas là.» Il n'avait pas tort sur ce coup là, mais comme elle le pensait déjà, la jeune norvégienne aimerait que cela se soit passer d'une autre façon. Elle se lève du lit pour commencer à faire les cent pas dans la chambre, preuve de son anxiété. «Je sais, je sais» répéta-t-elle en se pinçant l'arête du nez. «Mais toi, t'as remarqué qu'elle était là.» dit-elle d'une voix assez faible. Elle ne le laissa pas parler et continua sur sa lancé «Même si c'est pas le cas, imagine que j'aurais un comportement à risque? Et si je fumais ou même buvait? Et même si, c'est peut-être dur à comprendre, je me sens coupable vis à vis d'elle. Tellement, j'ai l'impression de ne pas mérité d'être avec elle...», elle baissa à nouveau le ton de sa voix pour signifier qu'elle avait finit de parler ou qu'elle ne trouvait plus rien à dire. Cela lui faisait mal d'avouer cela et de la sorte, mais c'était bien ce qu'elle ressentait.
    © ACIDBRAIN
    Spoiler:
     

    _________________
      i need a love to feel strong
      IT'S SO SAD THAT YOUR'RE LEAVING, IT TAKES TIME TO BELIEVE IT BUT AFTER ALL IS SAID AND DONE, YOU'RE GONNA BE THE LONELY ONE.
      roller coaster
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur


      Contenu sponsorisé


      Message(#) Sujet: Re: on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova)

      Revenir en haut Aller en bas
       
      on dit souvent que l'arrivée d'un enfant perturbe un couple. (espenova)
      Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
      Page 1 sur 1

       Sujets similaires

      -
      » Arrivée de Houille
      » La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
      » Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
      » Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
      » Zorro est arrivée... sans se presser.

      Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
      FEELS LIKE TONIGHT. :: WHITE OAK STATION :: STANDFORD ALLEY :: Habitations-