AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 20
points : 7
pseudo : SB, Jade
avatar : Crystal Reed
autres comptes : Cassia McGuire
crédit : Crazy.Heart
âge : 26 ans
statut civil : Célibataire, coeur à prendre
quartier : Standford Alley
occupation : Journaliste

Message(#) Sujet: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Dim 27 Nov - 10:58



       
       Helsie et Fabian
       les rencontres sont comme le vent ; certaines vous effleurent la peau, d'autres vous renversent.

   
E
n fin de journée, lorsque je quitte le journal ou je travail, j’aime faire du sport et plus particulièrement de la course à pieds. Je dois dire que ça me détend, bon, je l’avoue, en ce moment, je dois un peut me forcer pour me bouger les fesses, parce qu’il est fait froid et que ce n’est pas mon truc, mais je veille tout de même à y aller une fois par semaine. Aujourd’hui, justement, j’ai envie de me bouger, alors je passe rapidement chez moi me changer. Il faut bien le dire, une jupe et des bottes à talons, ce n’est pas tellement l’idéal pour courir. Bref, j’enfile un sweet shirt, un pantalon de jogging et des baskets, puis je noue ma chevelure brune en une queue de cheval. Le tout ne me prends que quelques minutes. Le chat n’a pas bronché pendant que je me changeais, c’est à peine s’il a levé la tête pendant que je le caressais. Une fois prête, je quitte mon appartement, et après un cours trajet en voiture, me voilà devant la forêt. Lieu ou je me rends, chaque fois que je vais courir. Et ça fait bien vingt minutes que je cours, lorsque j’ai soudain l’impression désagréable de ne pas être seule. Je m’arrête tout net et je me retourne. Personne. Etrange, j’aurais pourtant jurer avoir entendu des bruits de pas. Mais étant donné que je ne me suis jamais remise de mon agression survenue l’année de mes dix-sept ans, peut-être que j’ai tout imaginé, que je deviens parano. Je reprends ma course, mais au bout de deux mètres, je m’arrête à nouveau, car la sensation d’être suivie est toujours bien présente et je dois bien l’avouer, j’ai peur. Evidemment, il n’y a personne. « Hey ! » je cris. « Il y a quelqu’un ? Je ne trouve pas ça drôle ! Montrez-vous ! Je vous préviens, je suis armée ! » je dis, toujours en criant. Armée, tu parles ! Je n’ai même pas une vulgaire bombe au poivre sur moi et la seule que je possède pour me défendre, c’est un bon coup de pieds. Bien sûr, je n’obtiens aucune réponse, ce qui me laisse à croire que les bruits que j’entends sont probablement ceux d’un animal. Néanmoins, je décide de faire demi-tour en prenant un autre chemin, et je fais à peine quelques pas que le bruit recommence. Ça bouge dans les buissons en face de moi et je pousse un cri de frayeur, incapable de bouger. Après ce qu’il m’est arrivé, allez comprendre pourquoi je me balade toute seule dans les bois, bonjours l’imprudence !
WILDBIRD
     

_________________

 
Helsie Mikaelson
seize the day ⊹ QUEL QUE SOIT LE PROBLÈME OU LA QUESTION, LE CHOCOLAT EST TOUJOURS LA SOLUTION. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 46
points : 23
pseudo : GekkuNeko
avatar : Tyler Posey, perfection..
autres comptes : Jules, ce basketteur
crédit : Avat' florescentia ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 26 ans.
statut civil : Célibataire mais toujours amoureux de son ex décédée.
quartier : Fairmount District, une jolie maison
occupation : Patineur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Dim 27 Nov - 15:28

Le hasard fait parfois bien les choses
En ce moment il n'y a pas de spectacles, ils sont tous terminés pendant encore six mois et donc je n'ai pas d'entrainement pour le moment, les entrainements recommenceront en Janvier, j'ai donc encore un peu de temps devant moi avant de pouvoir vraiment pouvoir reprendre ma vie de patineur artistique professionnel. Un métier que j'aime énormément, en vérité mon métier c'est ma fierté et c'est la dernière chose qui me rattache, d'une certaine façon, à Lucie ma charmante rousse décédée il y a un peu plus d'un an maintenant. Aujourd'hui encore son décès résonne pour moi comme un moment horrible que je ne peux contrôler tout simplement, je me sens mal, j'ai une affreuse boule au ventre et mis à part fumer et boire un coup de temps en temps pour oublier ma peine il n'y a pas grand chose que je puisse faire de plus. Bien sûr, pour l'heure j'ai essentiellement besoin de temps et puis aussi d'une personne sur qui compter, j'ai mes amis bien sûr mais je ne sais pas, ils ont beau être présent pour moi il n'en reste pas moins que c'est délicat, oui vraiment délicat pour moi parce que j'ai constamment ce sentiment, cette impression horrible, d'être seul sans avoir ne serait-ce qu'une seule personne sur laquelle je puisse compter. Pourtant, mes amis sont constamment derrière moi, me rappelant sans cesse que la vie vaut la peine d'être vécue, je les crois sans problème mais je n'y arrive pas pour le moment. Alors, tandis que je soupire à cette pensée douloureuse je finis par quitter ma maison en compagnie de Marley mon chiot husky afin d'aller nous balader dans la forêt. De temps en temps il m'arrive de me rendre là-bas et puis ça plaît bien à Marley, il aime beaucoup cet endroit, ça lui permet de se détendre et puis de se dégourdir les pattes. Vêtu simplement d'un jean et d'un pull tout simple je me dis que j'ai bien fais de porter une telle tenue parce qu'il ne fait pas spécialement très chaud donc tant mieux. En arrivant là-bas je prends deux secondes pour moi le temps de m'allumer une clope mais à cet instant précis Marley voit une bête ou autre chose, je ne sais pas et court me faisant alors tomber à terre comme un con, faire tomber ma clope au passage et laisse la laisse tomber également, et oui, malgré son jeune âge et sa petite taille il a de la force. Je me relève alors en grimaçant et fixe les alentours tout en attrapant ma clope et me l'allume. « Marley ? » Lançais-je inquiet tandis que je scrute les alentours tout en soupirant de lassitude puis je me mets en chemin, j'entends une voix au loin mais difficile de savoir ce qu'elle dit, je suppose que c'est une fille, je ne réponds toutefois pas. Je continue d'avancer tout en criant le nom de mon chien mais rien à faire je ne le vois pas. Sauf que voilà à un moment donné j'entends une voix hurler de peur, je cours alors vers la voix et me trouve face à face mon chien posé sur ses fesses devant une brune, je grimace, soupire et fixe les deux. « Excusez moi... Il s'agit de mon chien, il est gentil mais un peu con en fait. » Informais-je à la brune parce que visiblement elle semblait un peu embêtée puis je rattrape la laisse de mon chien et le dispute légèrement juste pour qu'il comprenne qu'il ne doit plus refaire ça, et je tire sur ma clope une nouvelle fois laissant échapper la fumée...
Fabian & Helsie

_________________
Fabian Valentin Lane
« Assumes ton passé, après tout c'est ton passé qui fait ce que tu deviens. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 20
points : 7
pseudo : SB, Jade
avatar : Crystal Reed
autres comptes : Cassia McGuire
crédit : Crazy.Heart
âge : 26 ans
statut civil : Célibataire, coeur à prendre
quartier : Standford Alley
occupation : Journaliste

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Mar 29 Nov - 11:38



       
       Helsie et Fabian
       les rencontres sont comme le vent ; certaines vous effleurent la peau, d'autres vous renversent.

   
L
orsque, après avoir fait demi-tour dans le but de vérifier si quelqu’un était bel et bien en train de me suivre, j’ai vite pousser un cri de frayeur en voyant les buissons devant moi se mettre à bouger. J’avais poussé un cri si fort que ça résonnait encore dans mes oreilles et au final, pour rien, car le responsable, n’était qu’un chien. Et un très beau chien, plutôt jeune, de race husky, on aurait dit un petit loup, il était trop mignon. Je n’avais pas dû lui faire bien peur, il était simplement assis sur son derrière, à me regarder, j’imagine qu’il avait dû m’entendre et que, par curiosité, il était venu jusqu’à moi. Je me sentais stupide d’avoir hurler pour si peu. Après quelques secondes, une voix masculine se fit entendre et un jeune homme, très certainement du même âge que moi fit son apparition. Oups. J’avais espéré que ce chien soit tout seul, malgré son collier, mais le maitre était dans le coin. J’avais peut-être vu juste, on me suivait bien, ou alors, j’étais vraiment et complètement parano. J’avalais ma salive avec difficulté sans oser croiser le regard du nouveau venu. Depuis ce qu’il m’était arrivé, il y a de ça, presque dix ans, j’avais peur d’être seule avec un homme, et c’était encore plus vrai lorsque j’étais avec un homme que je ne connaissais pas. Je ne pouvais pas deviner ses intentions et ça me mettait mal à l’aise, j’avais peur, et j’avais du mal à le cacher. J’avais eu petit ami pendant quelques mois, l’année de mes vingt ans, le fils d’un collègue de mon père, mais ça n’avait pas duré, il avait fini par me dire qu’il se cherchait et que les filles, c’était pas son truc. Depuis, je me tenais aussi loin des hommes que possible, et le seul membre de la gente masculine que je côtoyais, c’était mon père. Au journal, j’avais de la chance, je bossais qu’avec des femmes. C’était un magazine féminin, donc forcément. Enfin tout ça pour dire que la présence de cet inconnu me tétanisait et que j‘avais envie de disparaitre. Il prit la parole pour s’excusé du comportement de son chien et son commentaire m’arracha un sourire. Combien de fois ai-je dit qu’il était con, en parlant de mon chat ? Ce n’était pas méchant, j’adore ma boule de poils, mais c’est vrai que parfois, il était pas très brillant. Chaque fois que mon père ou une amie venait chez moi, il allait se planquer dans mon armoire et il me fallait toute la soirée pour l’en déloger. Mon chat est un froussard. « Je … je croyais que quelqu’un me suivait ! » dis-je, en bafouillant. Je n‘accusais personne, enfin presque pas. Disons que oui, je croyais qu’il me suivait, et mon imagination m’avait très vite joué un mauvais tour. J’étais toujours seule lorsque je venais dans cette partie de la forêt, car était difficile d’accès, aussi, je ne m’étais pas attendu à y croiser du monde et encore moins un homme avec un chien. Je ne savais pas comment m’y prendre pour me sauver d’ici sans passer pour une froussarde, quoique, après mon aveu, il avait dû le comprendre tout seul. Le chien me regardait toujours, mais moi, je me tenais à bonne distance, sur mes gardes, prête à courir s’il le fallait. La thérapie n’avait rien changé, même après tout ce temps, j’étais toujours aussi méfiante. Je savais bien qu’un jour ou l’autre il faudrait que ça change, parce que me gâchait la vie, mais je n’y arrivais pas.
WILDBIRD
     

_________________

 
Helsie Mikaelson
seize the day ⊹ QUEL QUE SOIT LE PROBLÈME OU LA QUESTION, LE CHOCOLAT EST TOUJOURS LA SOLUTION. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 46
points : 23
pseudo : GekkuNeko
avatar : Tyler Posey, perfection..
autres comptes : Jules, ce basketteur
crédit : Avat' florescentia ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 26 ans.
statut civil : Célibataire mais toujours amoureux de son ex décédée.
quartier : Fairmount District, une jolie maison
occupation : Patineur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Mer 30 Nov - 15:44

Le hasard fait parfois bien les choses
Nous avons tous notre passé, nos petites choses de la vie que nous avons vécu et qui vont nous avoir traumatisé d'une façon ou d'une autre et rester dans nos têtes pour ne plus en sortir. Pour certains ça va être un évènement quelconque par exemple une histoire avec une personne qui s'est terminée trop vite, un évènement douloureux, un fiasco quelconque ou encore ressasser le passé que nous avions parce notre vie actuelle ne nous convient pas vraiment. Moi, c'est un peu tout ceci, il s'agit de ma tendre Lucie, ma magnifique Lucie, cette magnifique demoiselle avec qui j'étais en couple depuis dix ans, on s'aimait passionnément, follement et elle est morte il y a un peu plus d'un an d'une sclérose-en-plaques terrible maladie qui me laisse malheureux et dans le néant depuis qu'elle est partie. Quand elle était encore là je dis pas c'était dur avec sa maladie, je la voyais changer, je la voyais perdre sa tête, ça me rendait triste mais elle était mon amour, la femme que j'aimais donc je restais présent pour elle me mettant bien dans le crâne que si elle changeait, devenait violente ou encore agressive c'était uniquement à cause de sa maladie de merde. Puis elle est morte un jour dans mes bras, elle était elle-même, je la reconnaissais dans ses yeux, dans sa manière de me fixer ou encore de me parler, elle était ma Lucie, celle que j'avais aimé et elle est morte comme ça quelques secondes plus tard. C'est un évènement brutal et horrible que j'ai vécu, j'en ai fais une dépression et je m'auto-diagnostic guérit j'ai sans doute tord de penser ainsi mais j'ai besoin de penser que je suis guéris, que je ne souffre plus de cette disparition. Sa mort est un véritable calvaire encore pour moi mais j'ai besoin de penser que je vais mieux, que dans ma tête ça va aller, que je continuerais d'avancer, d'aller mieux. Alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée je pose mon regard sur la jeune femme en face de moi et affiche une mine surprise. « Vraiment ? » Demandais-je soudainement un peu étonné qu'elle ai pensé ça immédiatement, nullement mon attention de la juger mais pour le coup faut pas s'en faire. « Si ça peut vous rassurez nous sommes que tous les deux et ce n'est pas dans mes habitudes de suivre des jeunes femmes dans une forêt. Marley par contre il aime un peu trop les humains donc de mon point de vue lui il vous suivrait jusqu'au bout du monde si vous lui demandiez. » Annonçais-je tout en me moquant de mon chien qui se met à aboyer comme pour confirmer mes propos. « T'es sérieux ? T'abandonnerais ton cher maître pour une femme mon Marley d'amour ? » Demandais-je à mon chien comme si ça me faisait de la peine et mon chien rentre dans mon jeu et il se remet à aboyer une nouvelle fois comme pour confirmer mes mots. « Tu me brises le cœur Marley. » Lançais-je d'un ton blasé à mon chien tout en posant mon regard sur la nana tout en m'osant à croire que ce petit discourt de con aura été suffisant pour calmer la charmante demoiselle...
Fabian & Helsie

_________________
Fabian Valentin Lane
« Assumes ton passé, après tout c'est ton passé qui fait ce que tu deviens. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 20
points : 7
pseudo : SB, Jade
avatar : Crystal Reed
autres comptes : Cassia McGuire
crédit : Crazy.Heart
âge : 26 ans
statut civil : Célibataire, coeur à prendre
quartier : Standford Alley
occupation : Journaliste

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Ven 2 Déc - 11:53



       
       Helsie et Fabian
       les rencontres sont comme le vent ; certaines vous effleurent la peau, d'autres vous renversent.

   
J'
avais sans doute tort d’avoir peur de la sorte, de m’imaginer que l’on m’avait suivie, mais à l’époque, j’avais été trop confiante. Je n’avais jamais pensé une seule seconde que le garçon si gentil avec qui je sortais, était un taré de pervers. Non, je n’aurais jamais pensé qu’il se passerait une chose pareille. Donc oui, je suis méfiante et on ne peut me le reprocher. Evidemment, le nouveau venu ne pouvait pas le deviner, et d’ailleurs, il avait été fortement surpris par mes paroles, lorsque j’avais admis croire qu’on me suivait. Il devait sans doute me prendre pour une folle et se dire qu’il était tombé sur une parano. Enfin bref, ce que pensent les gens, à dire vrai, je m’en moque. Il tenta e me rassurer en m’expliquant que nous n’étions que tous les deux. Tous les deux plus le chien. Mais le fait, d’être seulement tous les deux, c’était précisément ce qui m’inquiétait. Parce que bon, je ne le connaissais pas, il ne me connaissait pas et c’est pas parce qu’il avait l’air gentil, que ce n’était pas dans ses habitudes de suivre les femmes dans les bois, il pouvait très bien mentir et être un violeur en puissance. J’eu un rire nerveux. « Je ne suis pas certaine que mon chat serait ravi de voir un chien débarquer dans mon appartement ! » dis-je, d’une voix trop aigüe pour être naturelle. « Pourtant, il est mignon votre chien, on dirait un petit loup ! ». On sait bien que l’entente entre les chiens et les chats, ce n’est pas la meilleure qui soit. Pour être franche, j’ai toujours préféré les chiens aux chats et je n’ai pas changé d’avis depuis que je possède un chat. Disons que mon propriétaire ne voulait pas que j’aie de chiens et je voulais absolument un animal de compagnie pour ne pas sentir seule, le chat était donc un bon compromis. Même si, le plus souvent, il ne se préoccupait pas de moi. J’avais les mains moites, l’horreur ! Je me les essuyais sur mon pantalon de jogging. Le chien, Marley d’après son prénom, avait aboyé lorsque son maître avait parler de me suivre si je l’avais demandé. Ça me fit sourire, bien que je ne fusse pas totalement détendue. Il continua sur sa lancée en s’adressant au chien, lui disant qu’il lui brisait le cœur. L’animal, quant à lui, continuait d’aboyer. Je le trouvais drôle. C’est précisément le genre de chiens que je préfère. Je lui caressais la tête. Si j’avais peur des hommes, je ne craignais pas les animaux, au contraire, j’avais tendance à les préférer. Un chien, c’est fidèle et sauf si on leur fait du mal ou qu’ils sont dressés pour l’attaque, ils ne vous feront aucun mal. On ne peut malheureusement pas en dire autant des hommes. Parce que bon, il avait peut-être dit que ce n’était pas son genre de suivre les gens, j’avais tout de même tendu des craquements et je ne pense pas qu’un chien si jeune, en soit l’auteur. Je le croyais toute fois, mais je me méfiais. On n’est jamais trop prudent. « Vous êtes certains qu’il y a vraiment que nous ? » je demande, en enroulant mes bras autour de mes épaules.
WILDBIRD
     

_________________

 
Helsie Mikaelson
seize the day ⊹ QUEL QUE SOIT LE PROBLÈME OU LA QUESTION, LE CHOCOLAT EST TOUJOURS LA SOLUTION. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 46
points : 23
pseudo : GekkuNeko
avatar : Tyler Posey, perfection..
autres comptes : Jules, ce basketteur
crédit : Avat' florescentia ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 26 ans.
statut civil : Célibataire mais toujours amoureux de son ex décédée.
quartier : Fairmount District, une jolie maison
occupation : Patineur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Lun 5 Déc - 13:26

Le hasard fait parfois bien les choses
Juger les gens ça ne fait pas partie de mes habitudes, de base moi je suis plutôt du genre à essayer de les comprendre plutôt que de les juger ou de les traiter comme des cons sous prétexte qu'une petite chose ne me plaît pas chez une personne. Après tout personne n'est parfait ça aussi c'est bien connu donc d'une façon ou d'une autre j'en vins assez rapidement à me dire que toute personne a ses défauts ainsi que ses qualités et qu'il faut prendre les choses comme ils sont c'est à dire avec leurs plus et leurs moins. C'est tout, on a tous un petit quelque chose chez quelqu'un qui ne plaît pas forcément toujours et ce n'est pas pour autant que c'est la fin du monde. Moi, en tout cas c'est de cette façon que je vois les choses et je considère que c'est quand même dommage que les gens en général ne voient pas les choses comme moi. Si seulement on s'entraidait au lieu de se juger et de s'envoyer des piques dans la gueule on s'en sortirait mieux dans ce monde. Au bout du compte alors tandis que j'acquiesce à cette pensée je fixe la demoiselle longuement qui ne semble pas spécialement rassuré. Un passé compliqué qui fait qu'elle se méfie plus qu'elle ne le devrait, sans doute, j'ai tendance à être plus qu'observateur en règle générale et si la jeune femme est autant méfiante pour l'heure j'imagine que ce n'est pas pour se rendre intéressante mais bien parce qu'elle a un vécu qui fait qu'elle a besoin de se méfier de tout le monde. Oh, nullement besoin de la blâmer pour ça, à la limite il vaut mieux faire attention de nos jours, on ne sait jamais sur qui on peut tomber donc d'une façon ou d'une autre je pense qu'il faut savoir se méfier et pour le coup c'est ce qu'elle fait. J'espère juste que ce n'est pas de moi qu'elle se méfie, je suis loin d'être un fou furieux. « Les chiens et les chats ne s'entendent pas c'est vrai. Mais Marley il adore les chats pourtant, il n'a aucun soucis avec les chats. Eux par contre ils ne l'aiment pas. » Répondis-je à la jeune femme tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres alors que je pose mon regard sur Marley qui continue de fixer la jeune femme longuement comme s'il était ébloui par sa beauté, quel dragueur, il ne peut s'empêcher d'agir comme ça quand il voit une jolie fille. Finalement alors tandis que je fixe intensément la demoiselle qui ne semble absolument pas rassuré pas même après que j'ai tenté de détendre l'atmosphère je grimace et hoche de la tête négativement en entendant ses mots. « Certain. Je n'ai vu personne mis à part vous depuis que je suis ici, après moi j'étais de l'autre côté donc si vous voulez on peut aller voir de l'autre côté. Mais de mon point de vue si on tombe sur quelqu'un ce sera uniquement un groupe de scout. » Proposais-je à la jeune femme tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres puis je la fixe longuement. « Rassurez vous je ne suis pas un détraqué ce n'est pas moi qui ferais quoi que ce soit de mal. Je suis anti violence alors ne vous inquiétez pas. » Assurais-je à la jeune femme parce que je considère que c'est nécessaire de lui dire, je n'ai pas l'impression que la jeune femme a vraiment confiance en moi donc autant être sincère de suite et qu'elle prenne conscience que je ne lui veux aucun mal ce qui est vrai d'ailleurs...
Fabian & Helsie

_________________
Fabian Valentin Lane
« Assumes ton passé, après tout c'est ton passé qui fait ce que tu deviens. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 20
points : 7
pseudo : SB, Jade
avatar : Crystal Reed
autres comptes : Cassia McGuire
crédit : Crazy.Heart
âge : 26 ans
statut civil : Célibataire, coeur à prendre
quartier : Standford Alley
occupation : Journaliste

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Jeu 8 Déc - 10:12



       
       Helsie et Fabian
       les rencontres sont comme le vent ; certaines vous effleurent la peau, d'autres vous renversent.

   
E
lle était loin la petite Helsie qui embrassait tout le monde, disait bonjour à tout le monde. Gamine, j’étais très expansive. Quand ma mère croisait quelqu’un qu’elle connaissait, elle n’avait pas besoin de me demander d’être polie. J’allais spontanément embrasser la personne. Ça lui faisait parfois un peu peur, car elle craignait que je ne suive un inconnu dans la rue et qu’il ne m’arrive quelque chose de grave, d’horrible. Quelque part, elle avait raison d’avoir peur. J’avais fait confiance à la mauvaise personne et l’on m’avait fait quelque chose de mal, d’horrible. Depuis, je ne faisais plus confiance à personne. Je ne parlais aux hommes que lorsque je n’avais le choix, et je ne me confiais pas non plus aux femmes. Il fallait que je connaisse la personne depuis longtemps pour enfin, lui donner mon numéro de téléphone, mon email ou mon compte Facebook. Et encore, même quand j’en arrivais à faire suffisamment confiance pour en arriver là, je ne parlais pas de moi, de ma vie. Les gens savaient le minimum à savoir et c’était très bien comme ça. Le jeune inconnu plaisanta en disant que son chien me suivrait si je venais à lui demander, je n’en doutais pas, les animaux sont naturellement confiant, mais j’avouais que mon chat ne serait certainement pas de cet avis. « Mon chat n’aime personne ! Je ne suis même pas certaine qu’il m’aime moi. » lui dis-je, un faible sourire. C’était vrai, il se fichait pas mal que je sois là, tant qu’il avait sa litière propre et de la nourriture à disposition, il était content. Je demandais ensuite, à tout hasard, s’il était vraiment certains que nous soyons seuls. Je ne les avais pas inventés les bruits de pas, je n’avais pas rêvé. Je n’étais pas une rêveuse. C’était même trop le contraire. Sa réponse ne se fit pas attendre, il semblait vraiment persuadé que nous étions seuls et me proposa même de me joindre à lui pour le vérifier par moi-même. A ces mots, mon corps se raidis et je commençais à m’imaginer tout un tas de trucs, genre, que demain, aux informations, ils annonceraient qu’ils ont retrouvés le corps sans vie d’une brune de vingt-six ans. Moi. Mais je préférais ne pas en parler. Je devais arrêter d’avoir peur de mon ombre. Je n’étais plus une enfant. « C’est précisément ce que dirait un détraqué ! » je réponds, d’une voix aigüe. La barbe, une vraie Castafiore ! « Désolée, je ne voulais pas me montrer impolie. On peut aller vérifier. » dis-je, à toute vitesse. Je crois que c’est le chien. J’avais la trouille, c’est vrai, mais la présence du chien, d’une certaine façon, me rassurait.
WILDBIRD
     

_________________

 
Helsie Mikaelson
seize the day ⊹ QUEL QUE SOIT LE PROBLÈME OU LA QUESTION, LE CHOCOLAT EST TOUJOURS LA SOLUTION. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 24/11/2016
messages : 46
points : 23
pseudo : GekkuNeko
avatar : Tyler Posey, perfection..
autres comptes : Jules, ce basketteur
crédit : Avat' florescentia ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 26 ans.
statut civil : Célibataire mais toujours amoureux de son ex décédée.
quartier : Fairmount District, une jolie maison
occupation : Patineur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1) Ven 9 Déc - 11:08

Le hasard fait parfois bien les choses
C'est bien la première fois qu'on me prend pour un psychopathe, si au début j'étais un peu intrigué par la situation du moment avec la jeune brune qui a peur de moi là je suis tout simplement choqué. Autant elle ne dit rien d'offensant qui mériterait que tire la tronche ou autre, autant ça se voit sur son visage à cette petite brune qu'elle est loin d'être rassurée d'être en seule présence de mon chien ainsi que de moi. Si mon chien ne la dérange absolument pas, moi par contre je vois bien dans ses yeux que je l'inquiète d'une façon ou d'une autre. Ouais, j'arrive à voir facilement ce que les gens pensent ou ressentent, je ne suis pas devin, pas du tout même mais disons simplement que je suis très observateur et qu'en étant comme ça je n'ai aucun soucis pour comprendre sur le visage d'une personne ce qu'il ne dit pas. Pour être sincère j'aurais préféré qu'elle pense tout et n'importe quoi plutôt que ça soit que je serais soit disant un psychopathe à ses yeux. Je n'en suis pas un, certainement pas, je suis quelqu'un de sympathique la majeure partie du temps, je suis quelqu'un d'ouvert, de doux, de très protecteur et puis j'ai la violence en horreur donc, d'une manière ou d'une autre je ne me vois pas, mais alors vraiment pas toucher cette femme. Déjà que je ne touche pas les femmes d'une autre façon alors les toucher pour leur faire du mal... Non, clairement non je suis donc un peu attristé pour l'heure qu'on puisse me prendre pour un psychopathe mais je ne montre rien. Si elle ça se voit sur sa gueule qu'elle est paniquée face à moi autant moi je ne montre rien et me contente de sourire comme si tout était normal, comme si elle me parlait de la pluie de du beau temps. Quand j'entends ses mots, je ne peux m'empêcher de hocher la tête positivement puis de la fixer, je m'attendais à lui répondre mais elle ne m'en a pas laissé l'occasion et a finalement accepté que l'on se dirige vers l'endroit juste pour nous assurer que nous sommes vraiment tout seuls étant donné que ça l'inquiète. « Je suis sûr qu'on ne trouvera personne, tout du moins personne avec de mauvaises intentions envers qui que ce soit. Il y a peut-être bien des scouts ici mais ça s'arrête là, je n'ai vraiment croisé personne ni même entendu qui que ce soit enfin mis à part vous bien sûr. » Lâchais-je à l'attention de la jeune brune tandis que je pose mon regard sur elle, un sourire planté sur mes lèvres. « Puis si ça peut vous rassurez à mon propos j'ai ma carte d'identité donc si ça peut vous mettre dans la confiance à mon sujet je vous la montre. » Dis-je puis, sans même lui laisser le temps de dire quoi que ce soit je lui tends mes deux cartes d'identité soit ma première carte d'identité celle américaine que j'avais auparavant ainsi que la nouvelle soit celle que j'ai depuis que je vis ici....
Fabian & Helsie

_________________
Fabian Valentin Lane
« Assumes ton passé, après tout c'est ton passé qui fait ce que tu deviens. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1)

Revenir en haut Aller en bas
 
Le hasard fait parfois bien les choses (Helbian#1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]
» [RP FINI] Le hasard fait parfois bien les choses... Ou pas
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Le Destin fait parfois bien les choses... [Myouga Nozomi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: WHITE OAK STATION :: COUNTRYSIDE :: The Woods-