AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 what do you think (jax)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


inscription : 17/05/2015
messages : 421
points : 0
pseudo : sheepirl
avatar : poots
autres comptes : alice, espen
crédit : milou
âge : vingt-trois ans
statut civil : en fuite, mariée, célibataire, que dire.
quartier : stanford alley, avec sasha et milly
occupation : aide aux professeurs, bientôt DJ peut-être.

Message(#) Sujet: what do you think (jax) Dim 13 Nov - 20:09

what do you think
jax & noa, salle d'attente du service de psychiatrie

Cela faisait déjà quelque semaine que ma fille voyait un psychiatre les mercredi après-midi. Après notre arrivée au Canada, et voyant bien qu’elle me posait beaucoup de question sur la raison pour laquelle elle ne parlait plus à son papa, sur la raison de notre départ de la maison, j’avais décidé de l’emmener voir quelqu’un sous les conseils de son institutrice. Cette dernière m’en avait conseillé un qui d’après elle, consultait les enfants à situation difficile en priorité, et c’est ainsi qu’avait commencé le suivi de Milly. Pendant les premiers rendez-vous, je l’accompagnais dans la salle afin qu’elle se sente plus rassuré, mais aujourd’hui et depuis le dernier rendez-vous, elle y allait seule, comme une grande fille m’avait-elle dit. C’est ainsi qu’aujourd’hui, et après l’avoir conduit quand même jusque la salle du rendez-vous, j’étais reparti dans la salle d’attente, et non sans angoisse. Laisser Milly avait été pour moi la semaine dernière insupportable, et j’espérais bien que ce le soit moi cette semaine. Ce n’est pas que je n’avais pas confiance en le psy de ma fille, mais c’était surtout le fait de laisser Milly avec une inconnue, sans savoir ce qu’il se passait dans cette salle, ce qui était vraiment nouveau pour rien. De plus, ce face à face avec moi-même m’obligeait de me remémorer à chaque fois la violence que je subissais encore il y a quelque mois, et c’était réellement difficile. Nous arrivons chez la psychologue au alentour de quinze heures, et après nous être enregistrées à l’accueil, nous montons dans la salle d’attente de la psy où nous attendons à peine cinq minutes avant de voir le psychiatre de ma fille venir la chercher. Je l’accompagne jusqu’à la porte du rendez-vous, et après avoir été rassuré par le psychiatre, je retourne dans la salle d’attente où une personne est arrivée entre temps. La personne, un homme venait également tous les mercredis après-midi, mais c’était la première fois que j’allais passer la totalité du rendez-vous avec lui, alors que, d’habitude, ce n’est histoire que de cinq minutes, soit à peine un bonjour et un au revoir. Je pars m’assoir à quelques chaises de lui, pour montrer une distance. « Bonjour. » Dit sur un ton froid, mon accueil n’était pas forcément le meilleur que j’aurais pu donner, mais c’était simplement afin d’avoir l’air polie et éduquée. Ne songeant même pas à ce qu’il me réponde, j’attrape un magazine se trouvant sur la table basse en face de nous, et commence à lire.

_________________

the dreams brings hapiness
Savoir souffrir, en silence sans murmure, ni défense ni armure, souffrir à vouloir mourir. Et se relever comme on renaît de ses cendres, avec tant d'amour à revendre, qu'on tire un trait sur le passé. Mais savoir donner, donner sans reprendre, ne rien faire qu'apprendre, apprendre à aimer, aimer sans attendre, aimer à tout prendre, apprendre à sourire, rien que pour le geste, sans vouloir le reste. Et apprendre à Vivre. Et s'en aller.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
what do you think (jax)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: WHITE OAK STATION :: DOWNTOWN AREA :: White Oak General Hospital-