AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 c'était comme une lueur dans les profondeurs › sal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


inscription : 29/06/2015
messages : 375
points : 0
pseudo : bethvicious
avatar : Shelley Hennig
autres comptes : none
crédit : IrishCraziness(avatar) - alaska(signa)
âge : vingt-et-un ans
statut civil : célibataire
quartier : downtown area #0358
occupation : vendeuse chez un disquaire

Message(#) Sujet: c'était comme une lueur dans les profondeurs › sal Dim 23 Oct - 17:34


sal & elsa beth

c'était comme une lueur dans les profondeurs


Octobre était déjà là. Les paysages de white oak station arboraient enfin les couleurs chatoyantes de l'automne, l'air s'était rafraîchi, la nuit tombait plus vite. L'automne était indéniablement la saison préférée d'Elsa Beth. Elle adorait s'enrouler dans des grands plaids le dimanche matin, s'emmitoufler dans des écharpes toutes douces. Elle ne trouvait jamais la nature aussi belle qu'en cette saison. Elle se sentait apaisée, relaxée. Et de tout cela, la londonienne en avait bien besoin. Les médecins l'avaient enfin autorisée à reprendre le travail, son plâtre au bras avait été remplacé par une attelle qui lui permettait plus de liberté dans ses mouvements. Les douleurs physiques de l'incendie s'étaient atténuées, même si les douleurs plus psychologiques étaient toujours là, quelque part. Mais Elsa Beth avait été enchantée de pouvoir reprendre enfin le travail et de s'y changer les idées. Le disquaire où elle travaille lui avait vraiment manqué. L'odeur des vieux vinyles qui emplissait la pièce, mais aussi les étagères remplies à craquer de disques. Les affiches de concert, vieilles de vingt ans ou plus, placardées contre les murs, l'album des sex pistols qu'elle aimait passer en boucle. Cela faisait maintenant trois semaines qu'elle avait repris le travail, et une semaine qu'un gars venait donner des cours de guitare. Son patron l'avait engagé, en se disant que ça ferait une bonne pub pour la boutique, sans pour autant dépenser des cent et des mille en spots et affiches publicitaires. Surtout qu'il tenait quand même à garder le côté old-school, et discret, réservé au connaisseurs du magasin qu'il tenait (cela semblait évident que les fans de one direction ne trouveraient jamais leur bonheur ici). Ce type, c'était boucle d'or, comme Elsa aimait l'appeler. Il était censé avoir presque trente ans mais en faisait vingt. Elle l'observait toujours du coin de l'oeil lorsqu'il donnait ses cours. Bizarrement, le nombre de femmes qui fréquentaient le disquaire avait augmenté ces derniers jours. Certaines venaient même certains jours alors que monsieur Gauss ne donnaient pas de cours. « Monsieur Gauss n'est pas là ? », demandaient-elles, l'air un peu cruche. Et Elsa Beth de répondre, lassée : « Non, Monsieur Gauss n'est pas là. » Elle insistait sur son nom à chaque fois, légèrement agacée. Que pouvaient-elles toutes lui trouver à ce gosse ? (aïe, aïe, on adore les jeux de mots ici...) Cette question la taraudait de plus en plus, malgré elle. À chaque fin de cours, il rangeait son matériel silencieusement avant de quitter le disquaire, en la saluant simplement d'un au revoir poli. Alors, un soir, alors que celui-ci venait de terminer son cours, elle s'approcha, prétextant vouloir l'aider : « Besoin d'un coup de main, boucle d'or ? », demanda-t-elle avec un petit sourire. Attends, quoi ? « Euh, monsieur Gauss, je veux dire, bien sûr ! », se reprit la jeune femme, rapidement. Décidément, ce n'est peut-être pas ce soir qu'elle en apprendrait plus sur le trop propre sur lui prof de musique...

AVENGEDINCHAINS

_________________
and now we are alive
avec tes yeux je change comme avec les lunes et je suis tour à tour et de plomb et de plume › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 22/02/2015
messages : 304
points : 116
pseudo : spf. ( océane )
avatar : daniel sharman
autres comptes : anciennement arni.
crédit : wildest dream (av) endless love (sign)
âge : vingt sept ans, pas encore trente ans. merci de ne pas lui en parler.
statut civil : célibataire, tout juste sorti d'une relation de longue durée. il le vit bien cependant.
occupation : dj la nuit. casse couille le jour. musicien dans l'âme.

Message(#) Sujet: Re: c'était comme une lueur dans les profondeurs › sal Mer 2 Nov - 22:34


une petite routine s'était installée. 
maintenant qu'il est seul, sal doit penser à bien plus de chose qu'avant, et ça commence par la loyer qui approche et qui ne pour être payé s'il se contente de sa paye de dj en boite de nuit.  
c'est beau pour rencontrer du beau monde, mais s'il continue comme ça, son régime sera composé de pâte à vie parce qu'il  ne gagne pas assez. et la solution à ça, c'est de bosser plus. 
c'est pourquoi, sal avait fini par proposer ses services en tant que professeur de musique. guitare plus précisément, même s'il peut à peut près tout faire avec son oreille musicale. c'est cet instrument là qui intéressait les enfants ( et un public un peu plus âgé ) donc il devait s'y faire. et grâce à des connaissances, il avait pu rencontrer le propriétaire d'une boutique de disque qui n'avait pas refusé la proposition du garçon, de le laisser utiliser sa boutique comme salle de classe.
après tout, ça peut rameuter du monde, et sal n'hésite pas à parler de cette fameuse boutique à son réseau pour lui faire de la pub gratuite, il s'agit là de se soutenir entre passionnés de musique.
les résultats de cette opération ne s'observent pas encore, il n'est là que depuis peu. mais il ne comprend pas trop pourquoi le patron parlait du manque de client, pour lui, c'est pas le désert qu'il avait prédit.
sa quatrième leçon vient tout juste de se terminer. 
il ne l'aurait jamais pensé mais enseigner à des mômes, ça lui plait bien, du moins plus que ce qu'il aurait imaginer et maintenant, quand il vient à la boutique, c'est content plutôt que contrarié par l'idée de travailler.
quoique, tant que c'est de la musque, ce n'est jamais vraiment du travail.
après avoir passé un bon quart d'heure à papoter avec une grande soeur qui devait à peine sortir du lycée, sal commence à ranger ses affaires. il ne veut pas se mettre en retard pour son prochain shift.
_ « Besoin d'un coup de main, boucle d'or ? » Elle le surprend d'abord, notamment parce que jamais personne ne l'avait appelé comme ça, mais aussi parce qu'il n'avait encore jamais été présenté à la vendeuse de la boutique, et qu'à chaque fois qu'il y avait pensé, elle était trop occupé par son propre travail et ses clients pour qu'il ose. 
« Euh, monsieur Gauss, je veux dire, bien sûr ! » Il se mit à rire, depuis quand a t-il l'air d'un vieux ? 
« boucle d'or, j'aime bien. » dit-il en riant avant de reprendre. « Bon, tu met un coup à me virilité mais je devrais survivre je pense. »
Il boucle sa housse de guitare et rembobine son ampli avant de poursuivre. 
« Mais, c'est gentil de proposer, ne t'en fais pas pour moi. je préfère ranger mon bordel tout seul. je veux pas t'embêter. » Il remarque à s'moment qu'il s'était mis à la tutoyer naturellement, alors qu'elle avait fait l'inverse. Il s'en moque aussitôt qu'il s'en rend compte.
« Je suis Sal, on va se voir un jour sur deux maintenant.  »

_________________
stupid boy ♒︎ Love is like a bomb, baby, c'mon get it on Livin' like a lover with a radar phone Lookin' like a tramp, like a video vamp Demolition woman, can I be your man?. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
c'était comme une lueur dans les profondeurs › sal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ? TALIE
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: WHITE OAK STATION :: STANDFORD ALLEY-