AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 Life is not easy [Jules] {Terminée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:38

Jules Caden Shaw
   Le plus beau cadeau que la vie puisse nous offrir c'est une seconde chance.
   
prénom(s) et nom Tu t'appelles, Jules Caden, tes parents t'ont donnés ces deux prénoms tout simplement parce qu'ils adoraient ces prénoms. Puis il faut aussi savoir que Caden était le prénom de ton grand-père paternel décédé pendant qu'il était en mission, oui ton grand-père était militaire c'est donc un honneur pour toi de porter ce nom. Quant à Shaw c'est le nom de famille de ton père et ce nom tu l'adores, vraiment. surnoms La plupart des gens ne se posent pas trop de questions et t'appellent Juju ce qui semble logique en vue de ton prénom. Toutefois, certains savent que tu préfères largement ton second prénom du coup ils te surnomment Cad de cette façon ça te rapproche un peu de ton grand-père, homme que tu aurais adoré connaître. D'autres par contre t'appellent Blondi en vue de ta couleur de cheveux c'est tout à fait logique et toi ça t'amuse plus qu'autre chose. Mais après il y en a d'autres qui t'appellent Mister B. qui est évidemment une référence à ton métier, généralement ce sont tes fans ou tes partenaires qui t'appellent ainsi. âge 27 Août 1989 tu as donc 27 ans, tu es né et a toujours vécu à White Oak, ville que tu adores d'ailleurs et que tu ne quitterais pour rien au monde. nationalité Tu es canadien et visiblement ça s'arrête là. Après en faisant ton arbre généalogique tu as trouvé des personnes venant d'un peu de partout, c'est ainsi que tu as découvert que tu avais même eu une personne dans les années 1600 qui étaient italienne. Mais mis à part ça tu es totalement canadien ! orientation sexuelle Tu es hétérosexuel en vérité il n'y a que les femmes qui peuvent éventuellement t'intéresser même si une expérience homosexuelle fût tentée par le passé tu n'as pas accroché plus que cela. Les femmes c'est ton truc, enfin une à la fois évidemment, tu n'es pas non plus un tombeur ! statut civil Suite à un énorme accident tu es désormais veuf et autant le dire tout ceci te chagrine au plus haut point, ru es rongé par les remords en permanence et tu n'arrives plus à dormir. Trop perturbé par le corps de cette femme que tu aimais... emploi/études Tu es basketteur professionnel dans une prestigieuse équipe et franchement tout ceci c'est ta fierté. Il t'arrive souvent de dire que le basket c'est ton premier grand amour dans ta vie et qu'un jour peut-être tu aurais un second amour de ta vie. Oui, le basket c'est vraiment tout ce que tu as de plus cher sur cette Terre et tu ne changerais ce point pour rien au monde... situation financière Tu es riche. Oh et pas qu'un peu. On peut même dire que tu roules sur l'or, définitivement tu n'as aucun problème d'argent. Mais on dit aussi que l'argent ne fait pas le bonheur et ce fait tu en es plus que conscient malheureusement... avatar Thomas Andrew Felton, plus communément appelé Tom Felton. crédit Gif Help.

   ~ question une
   à quoi ressemblait ta vie au lycée?
D'un sens le lycée est à la fois un excellent souvenir mais d'une autre manière un très mauvais. T'étais pas spécialement le mec le plus apprécié du lycée mais t'étais pas non plus le plus détesté. Disons simplement que t'avais des amis comme des personnes qui ne pouvaient pas spécialement te voir. Par contre, les professeurs, eux, ils t'adoraient, t'étais l'un de leurs meilleurs étudiants et ils étaient fiers de toi, ils voyaient un superbe avenir pour toi et tout ceci enchantait grandement tes parents qui étaient très fiers eux aussi. Rapidement tu es devenu l'élève qu'on regardait lorsque t'as intégré l'équipe de basket du lycée et souvent ton coach te mettait la pression avant chaque match, t'imposant des défis pour chaque match mais franchement c'était que du bonheur. Quand t'étais sur le terrain t'étais heureux. En cours avec tes camarades un peu moins.

   ~ question deux
   es-tu heureux présentement?
On ne peut pas dire que tu sois un homme spécialement heureux, tu as perdu il y a presque un an ta femme, ta tendre épouse et encore aujourd'hui tu peines à te remettre de cet horrible accident qui est de ta faute, de ton point de vue en tout cas. Toutefois, si tu ne penses pas à elle oui on peut dire que tu es un homme heureux, tu es désormais un basketteur professionnel ce qui est un excellent point... Mais c'est vrai ta femme te manque en permanence et ce n'est pas facile tous les jours. Après tu n'es pas non plus un mec solitaire, t'as encore des amis, certains qui étaient des potes du lycée et qui sont toujours tes potes actuellement et puis les mecs qui sont dans la même équipe de basket que toi sont des vrais potes pour toi.

   ~ question trois
   où te vois-tu dans dix ans?
Tout d'abord tu n'imagines absolument pas ta vie ailleurs qu'à White Oak, tu préfères le dire mais cette ville c'est toute ta vie et tu ne déménageras pas. Après, concernant le métier si tu peux rester basketteur professionnel et bien ce serait parfait, vraiment parfait. Concernant ta situation sentimentale ou familiale honnêtement tu n'en sais rien. Tu ne sais pas comment tout se passera à ce niveau-là d'ici dix ans donc... Aucune idée, peut-être rencontreras-tu quelqu'un avec qui tu pourras enfin penser à fonder un avenir, ce serait chouette mais tu n'espères pas trop. T'attends que tout ceci arrive et puis tu verras bien le moment venu !

   
le questionnaire (pour la répartition des groupes) :
 

   
hors-jeu
   T'es bien curieux toi mon petit gars !
   
prénom/pseudo Je m'appelle Juliette mais sur Internet (forum & jeux vidéo) on me trouve sous le pseudo de GekkuNekoâge J'ai vingt-deux ans, depuis peu en fait. pays Je vis en Corse, je suis donc corse  :duke:  présence Théoriquement tous les jours, je viendrais généralement quand j'aurais une notification donc assez régulièrement quoi xD. comment tu as connu le forum Sur PRD, je fouinais sur la partie scénario & je suis tombé sur ce fantastique scénario et la suite vous la connaissez, j'ai discuté sur la PI avec quelques personnes jusqu'à ce que la belle créatrice me contacte sur PRD et voilà... Je suis là!  :coeur:  personnage inventé/scénario Je suis un scénario que vous trouverez ici autre chose à ajouter? J'espère que tout ceci vous plaira et puis hâte de vous rencontrez, vous tous !  :coeur:

   

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »


Dernière édition par Jules C. Shaw le Lun 19 Sep - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:40


   C'est l'histoire de la viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie
   La vie n'est pas toujours facile, c'est un fait indéniable mais faut savoir se relever et surtout survivre !

   
« La vie m'aura apprit une chose, une seule dans ma vie, il faut savoir se relever et continuer à vivre même lorsque tout semble impossible pour nous on peut rapidement se rendre compte qu'en définitive rien n'est impossible. Soyons donc fort. » ~ Jules Caden Shaw

Naissance
Avant ma naissance, il faut tout d'abord parler de ma famille, qui est, de mon point de vue une famille plus que formidable. Mon père Reynold Baker Shaw est un policier plutôt apprécié à White Oak, il est quelqu'un de merveilleux c'est mon exemple sur cette Terre. Son père Caden Leonard Shaw était un ancien militaire dont je tiens le prénom comme vous l'aurez sans nul doute compris, mais, malheureusement pour moi je n'ai jamais connu cet homme bien que je le respecte plus que tout au monde. Quant à la maman de mon père Cassie Laela Shaw-Durham est une avocate tout à fait charmante mais tout comme mon grand-père je ne l'ai pas connue parce que du jour au lendemain elle a tout quitté que ce soit son fils qui venait tout juste d'être majeur et qui devait galérer avec ses études comme la ville. D'une seconde à l'autre il s'est retrouvé seul et sans personne sur qui compter, il en parle souvent mon père, ressassant les vieux souvenirs en se rappelant combien ce fût difficile pour lui. Puis, il a rencontré ma mère, Maera Nadège Sham-Curry ils avaient tout deux une petite vingtaine d'années et l'un comme l'autre sont tombés fous amoureux l'un de l'autre. Ma mère, ne parle jamais de ses parents parce qu'en définitive elle ne les a jamais vraiment connu. Son père est mort d'une très mauvaise grippe quant à sa mère et bien elle l'a abandonnée à la naissance, pourquoi, ce fait là on ne l'a jamais su. Ce sont donc les grands-parents de ma mère qui l'ont élevée et traités comme leur propre enfant, elle leur doit tout. Que ce soit ma mère comme mon père ils ont rapidement prit conscience qu'ils ne pouvaient imaginer leurs vies sans l'autre. Alors, pendant qu'ils étaient en plein dans leurs études pour devenir policiers ils se sont mariés. Ils avaient seulement vingt-quatre ans à ce moment-là mais ce n'était pas important selon eux, ils étaient heureux et amoureux et c'était tout ce qui comptait pour eux. Sauf que voilà, alors qu'ils finissaient tous deux leurs études, presque trente ans ma mère est tombée enceinte. Bien sûr, ce n'était clairement pas le moment mais l'un comme l'autre étaient contre l'avortement alors ils ont décidés de me garder auprès d'eux plutôt que d'avorter chose qu'ils détestaient. Neuf mois après je suis né faisant alors le bonheur de mes parents. « Jules Caden Shaw, ce sera le nom de cet adorable petit bonhomme... » Avait dit ma mère lorsqu'on lui a demandé mon prénom. Ma mère me rappelle chaque fois que ce fût également à ce moment-là qu'elle a vu pour la première fois mon père pleurer. Ma naissance aura été un moment plus que douloureux pour ma mère mais franchement ce n'était que du bonheur pour mes parents et ils m'ont toujours dit qu'à l'instant même où ils m'ont vu ils étaient déjà fous de moi...

Enfance
Pour beaucoup l'enfance est souvent le moment de l'inconscience, ce moment où on est tout heureux et tout mignon. C'était également mon cas, sauf que bon étant l'enfant de deux policiers je surprenais souvent des discussions de mes parents parlant de diverses affaires policières qui n'étaient pas forcément toujours très joyeuses. Mais j'étais un gamin curieux et j'aimais bien écouter ce qu'ils disaient à propos de telle ou telle enquêtes donc, vu qu'ils n'en parlaient jamais devant moi je les écoutais à longueur de temps pendant qu'ils pensaient être seuls. Bien sûr, je ne comprenais jamais ce qu'ils racontaient, c'était beaucoup trop dur pour le petit garçon que je pouvais être mais tout ceci me plaisait énormément. A la limite j'étais même excité quand je les entendais parler de toutes ces enquêtes. Vous l'aurez donc compris, comme beaucoup d'enfants j'étais du genre à fantasmer sur le boulot de policier en me disant que je ferais ce métier plus tard. Et puis l'idée même de pouvoir rendre heureux mes parents en faisant le même métier qu'eux ça me plaisait tout autant parce que je savais que ça allait automatiquement me rapprocher d'eux plus tard lorsque je serais plus grand. Du coup, n'étant pas un enfant bête je savais très bien que l'école était important et qu'il fallait que je travaille dur pour pouvoir faire précisément ce que je souhaite plus tard niveau métier. Rapidement j'étais devenu l'un des élèves les plus sérieux que mes profs ont pu avoir et d'ailleurs ça les amusait souvent de voir que je bosse aussi dur. Parfois ils me disaient de me détendre, que je pouvais me relâcher un peu, que ce n'est pas la fin du monde si je me détends un petit peu. Mais bon, comme souvent je n'écoutais pas, préférant penser à plus tard lorsque je serais grand parce que oui étant enfant le métier que je voudrais faire c'était comme une évidence : policier. Mais bon, comme souvent les fantasmes des gosses changent bien souvent....

Adolescence
Une fois que je fus rentré dans l'adolescence je n'ai pas spécialement changé, j'ai continué à me concentrer sur mes études pour être par la suite un brillant policier afin de faire honneur à mes parents. Sauf que voilà à l'école on nous a proposé de faire une activité scolaire, un sport par exemple. Pour les filles c'était les pompom girls, pour les gars c'était le basket, au début j'en ai parlé avec mes parents et ça les a fait sourire de voir que j'hésitais. « Pourquoi ne tenterais tu pas mon fils ? Après tout tu es bon élève et ça ne date pas d'hier, tu peux bien tenter et voir si ça te plaît, non ? » Avait proposé mon père tout en me fixant intensément tandis que ma mère, elle, s'est juste contenté d'acquiescer visiblement du même avis que mon père. J'ai donc accepté de tenter cette nouvelle expérience et là je me suis découvert une nouvelle passion dans ma vie. Le basket justement, au début évidemment je n'étais pas spécialement bon, je galérais à mettre un panier et je n'arrivais pas non plus à dribbler comme il se doit. Bref, j'étais nul tout simplement. Mais bon, le coach de l'équipe de basket du collège étaient patient et me redonnait confiance en moi à chaque fois que je commençais à me dire qu'il serait peut-être préférable que j'abandonne pour me concentrer sur autre chose. Lui, il considérait que j'avais parfaitement le droit d'avoir une chance dans ce sport et qu'il ne me lâcherait pas, encore aujourd'hui je le remercie pour tout ce qu'il a fait pour moi. Rapidement, je suis devenu l'un des meilleurs éléments de l'équipe de basket de mon établissement, je suis même devenu le capitaine de cette équipe en dernière année du collège. C'était moi qui mettais le plus de points lors des matchs ce qui enchantait grandement mes parents ainsi que mon coach. Par certains, j'étais bien vu, mais par d'autre disons que ce n'était pas trop ça, ils étaient jaloux du coup, lorsqu'ils me voyaient ils trouvaient toujours le moyen de me donner des petits surnoms désobligeants du genre « l'intello » ou encore « le chouchou des profs » parfois même « le chouchou du public » et de temps en temps c'était plus violent « le tombeur de ses dames ». En bref je détestais tout ceci mais je faisais avec me disant que je me devais de rester fort et que si je ne montre aucun signe de faiblesse et bien ils finiraient bien par se lasser, moi, en tout cas je l'espérais sincèrement. Finalement, je suis passé au lycée avec les félicitations de mes professeurs du lycée et des petites larmes de tristesse de la part de mon coach qui me disait sans cesse qu'il espérait que je devienne pro un jour, que je méritais de devenir un star du basket et que lui, en tout cas, il sera toujours fier de moi. A l'époque ça m'avait beaucoup ému d'ailleurs. A peine arrivé au lycée j'ai tout de suite demandé à intégrer l'équipe, mon précédent coach avait d'ailleurs fait son possible pour que je puisse avoir une excellente place dans l'équipe et heureusement ce fût le cas, j'ai été l'arrière ce qui est une excellente place. Le nouveau coach m'avait d'ailleurs dit que si j'étais aussi bon qu'au collège je pourrais facilement passer meneur et capitaine, qu'il fallait juste que je fasse mes preuves. C'était que du bonheur. Je me défonçais donc autant que possible pour être le meilleur autant en cours que sur le terrain parce que tout ceci était important pour moi. Si auparavant je considérais que le métier de policier était le meilleur métier qui soit et bien à cette époque-là j'estimais que le métier le plus formidable était d'être basketteur professionnel, moi en tout cas j'en rêvais nuit et jour, éveillé ou endormi peu importe, je voulais faire ce métier et certainement pas un autre et je m'en donnais les moyens. Sauf que voilà, un jour, lors de deuxième année au lycée, j'avais seize ans à ce moment-là j'ai une fille plus que parfaite, une petite blonde avec des foutus yeux bleus divins... Elle était pompom girl et avait deux ans de moins que moi, donc quatorze ans, cette nana était parfaite et immédiatement je suis allé vers elle, quelque peu intimidé pour le coup. « Salut. Je m'appelle Jules... Je ne t'ai jamais vu ici, t'es nouvelle je suppose ? » Avais-je demandé tout en fixant la blonde très longuement. C'est alors qu'elle s'est mise à rougir sur le coup tout en se mordillant la lèvre inférieure. « Je m'appelle Selena Tatiana Kelley et tu l'auras sans doute compris mes parents adorent les prénoms en A, sinon oui, je suis nouvelle... » Avait-elle répondu tout en me fixant intensément avec un petit sourire parfaitement dessiné sur ses douces lèvres. A ce moment-là j'étais jeune et j'ignorais ce que l'amour pouvait apporter a une personne mais en tout cas cette fille elle me plaisait. Entre Selena et moi ce fût assez rapide, tout comme moi elle me trouvait à son goût alors on s'est mit ensemble sans vraiment chercher plus loin. Elle fût mon premier baiser et ma première petite-amie. Par la suite c'est devenu beaucoup plus sérieux lorsque nous avions couchés ensemble pour la première fois, après ça je lui ai fais la déclaration que je n'ai jamais fais à quiconque. « Il y a encore quelques temps de cela, j'étais persuadé que l'amour de ma vie c'était le basket-ball et que je n'aimerais jamais une personne aussi fort comme je peux aimer le basket. Je me suis trompé parce que lorsque je te regarde je vois mon avenir, mon avenir avec toi. Et ça, je trouve que c'est beau. » Avais-je dis tout en la fixant droit dans les yeux comme pour qu'elle comprenne que je suis parfaitement sérieux et donc que je ne lui dis pas toutes ces choses uniquement parce qu'on a couché ensemble, non, si je lui disais tout ceci c'était parce que je le pensais. Elle s'est alors mise à pleurer visiblement très émue par mes mots et m'a embrassé. Par la suite nous avions été promu roi et reine du bal de fin d'année, ma dernière année au lycée celle où j'ai été nommé capitaine et meneur de l'équipe du lycée. C'était que du bonheur, j'étais un gamin heureux et comblé et encore plus lorsque j'ai eu mon diplôme de fin de lycée. Là, je savais que ma vie d'adulte allait commencer et qu'à partir de cet instant j'allais enfin pouvoir tenter de réaliser mon rêve : devenir basketteur pro. C'était mon but ultime.

Jeune Adulte
Rapidement j'ai intégré l'université de White Oak et je suis évidemment rentré dans l'équipe de basket. A chaque match je tentais d'être le meilleur, parfois il y avait des personnes importantes qui étaient là mais ils sont rarement venus vers moi, ils s'occupaient plutôt des autres joueurs de l'équipe de basket dans laquelle j'étais et ça me démoralisait. Cependant, à chaque fois je pouvais aller voir mes précédents coachs qui continuaient sans cesse de croire en moi, me rappelant constamment que j'étais le meilleur joueur qu'ils ont eu. Et puis il y avait Selena qui comptait sur moi et me rappelait également qu'elle était derrière moi et ne me lâcherait d'aucune manière. Finalement un jour un homme important est venu voir le match que nous avions et il m'a vu, il était venu et m'a vu moi et pas un autre. Lors de ce match j'avais marqué un total de quatre-vingt-dix points à moi tout seul ce qui est énorme en soit. A la fin du match il est venu à ma rencontre et m'a serré la main de toute évidence un peu impressionné de rencontré l'homme que j'étais mais j'ignore lequel de nous deux était le plus impressionné sans doute moi en fait. Il m'a proposé de rejoindre son équipe de basket professionnelle, une fantastique équipe, l'équipe du Canada en fait, j'étais sur le cul d'avoir cet homme en face de moi et j'ai évidemment accepté. C'était précisément ce que je voulais dès le début alors, une fois cette journée passée je suis rentré chez moi, dans l'ancienne demeure de mon grand-père paternel, Caden et j'ai attendu que Selena rentre elle venait tout juste d'avoir dix-huit ans et était également à l'université en tant qu'étudiante en littérature. Une fois qu'elle fût rentrée je l'ai fixée intensément et j'ai posé le genou à terre devant elle et j'ai pris sa main. « Selena Tatiana Kelley, je t'aime plus que tout au monde.... Veux-tu.... Veux-tu te marier avec moi ? » Avais-je alors demandé tout en la fixant intensément alors qu'elle s'est mise alors à pleurer puis elle acquiescé pleine d'émotion dans son visage. « Oui... » Avait-elle soufflé puis je lui ai mis la bague de fiançailles au doigt. Lors de cette soirée nous avions parlé de l'offre de cet homme dans la journée et elle fût plutôt impressionnée. Par la suite on s'est mariés assez rapidement, trop heureux de pouvoir enfin vivre notre amour pour de bon et de pouvoir dire enfin que nous étions une famille.... Sauf que voilà dans la vie rien est jamais sûr et ça je l'ai appris à mes dépens...

Âge Adulte
Alors que Selena et moi vivions le parfait amour depuis maintenant dix ans et six ans que nous étions mariés j'ai commencé à me poser des questions au sujet de ma femme. J'étais sans cesse inquiet, elle prétextait constamment des petites sorties avec ses copines que ce soit le jour comme la nuit et ça me rongeait de l'intérieur parce qu'en définitive je ne la voyais pas spécialement beaucoup. Entre mes matchs ici et là plus ses sorties c'était compliqué de nous voir et donc de passer du temps ensemble. Alors, un soir alors qu'elle disait sortir une énième fois avec ses copines je l'ai suivie de loin et l'ai vue rentré seule dans une boîte de nuit. Sur le coup je ne me suis pas fais trop de soucis sauf que voilà une fois qu'elle fût arrivée là-bas je l'ai vue embrasser un type. Quand j'ai vu ça je me rappelle que je fus sous le choc, j'ai alors pris une photo d'elle et de ce type en train de se rouler une grosse pelle qui me dégoûtait et je suis partis ne préférant pas faire de grosse scène ici. C'était inutile et je savais très bien que mis à part finir en prison pendant quelques heures pour avoir hurlé un peu trop fort je n'y gagnerais rien. Je suis alors rentré chez moi rongé par les remords en attendant bien patiemment que ma charmante épouse se décide a rentrer de sa petite escapade nocturne avec son enfoiré d'amant. Pendant des heures et des heures j'ai attendu jusqu'à ce qu'enfin elle pointe de le bout de son nez. Jusqu'à ce qu'enfin elle arrive et me salue, moi je suis froid limite un peu distant et je la suis dans la grange à côté de la maison dans laquelle on vivait. Une fois arrivé là-bas je la suis jusqu'à l'étage de la grange et là j'ai serré les dents jusqu'à finalement exploser. « Alors t'as passé une bonne soirée espèce de petite salope infidèle ? » Avais-je craché tandis qu'elle s'est retournée visiblement surprise par mes mots et a fait un pas en arrière de toute évidence mal à l'aise. « Tu m'as suivi a ce que je vois... » S'était-elle contenté de dire sans oser me regarder dans les yeux. Par la suite il y a eu des menaces, des grosses menaces et des insultes tout à fait horribles que je n'aurais jamais pensé dire un jour. A un moment elle a voulu se défiler et donc filer à l'anglaise mais je l'ai poussée parce que j'estimais que la conversation n'était pas terminée, elle a trébuchée et est tombée sur des planches pas spécialement solides et tout s'est effondré. Pour mon cas je n'ai absolument rien eu, rien du tout, j'étais juste un peu sonné sur le coup mais franchement ça n'avait aucune importance, je voulais voir comment allait ma femme, c'était ma femme après tout, pas n'importe qui donc. J'ai commencé à soulever du bois, tout un tas de morceaux de bois quand soudain je l'ai vue, son bras. J'ai alors essayé de dégager les quelques morceaux de bois qu'il restait sur elle et qui la maintenait prisonnière tout en lui rappelant que je suis là et qu'elle allait s'en tirer que j'étais sincèrement désolé. Et là, une fois qu'elle fût libérée je l'ai fixée longuement. « Selena ? » Avais-je prononcé la voix tremblante tandis que je l'ai serrée contre moi en essayant tout pour qu'elle se réveille. « Je t'en prie mon amour, je t'en prie... Réveille toi... » Avais-je dis tandis que les larmes coulaient le long de mes joues. Puis alors que je vivais sans doute le pire moment de mon existence voilà que des types sont arrivés « Police, les mains derrière la tête. » Avait dit le flic tandis que je me suis retourné en me demandant ce qu'il se passait. Vu que je ne m'exécutais pas parce que je refusais de lâcher le corps de ma femme ils ont venus me mettre les menottes et m'ont emportés avec eux dans leur putain de bagnole. La nuit on la connait, j'ai évidemment été considéré comme étant le tueur de Selena, ce qui était évidemment le cas mais bon... Dans l'ensemble je ne voulais pas aller en prison, c'était un accident et évidemment la Presse qui était au courant pour ce qu'il m'arrivait trouvait le moyen d'en rajouter une couche. Ben ouais, c'est toujours beaucoup plus facile de s'en prendre aux célébrités plutôt que de s'occuper de son cul... Bref, mon avocate Katia-Isabel essayait de m'aider du mieux qu'elle pouvait, évidemment je m'étais livré à elle sur ce qu'il s'était réellement passé entre Selena et moi et elle m'avait dit qu'elle ferait tout ce qu'elle peut pour que je n'aille pas en prison. Elle était douée dans son métier et très sérieuse tout ceci se voyait sur son visage, moi en tout cas j'avais foi en elle, vraiment foi. Alors un soir je l'ai invitée à aller boire un verre alors que nous allions avoir le procès final déterminant si oui ou non je suis coupable et donc si j'irais en prison ou non. Durant la soirée nous avions beaucoup discuté et on s'est rapproché sensuellement jusqu'à carrément avoir une relation charnelle. Par la suite elle mettait une certaine distance entre nous ce que je pouvais comprendre, ce genre de relations n'est pas spéciale acceptée dans ce milieu. Je me suis donc fais une raison et lorsqu'elle eut remporté le procès m'offrant alors ma liberté je suis allé vers elle tout sourire. « Merci pour tout Katia, vous êtes tout autant parfaite dans votre métier que dans l'intimité. » Avais-je lâché tout en la fixant intensément, évidemment ses mots je les pensais. Mais par la suite elle a coupé les ponts préférant sans doute ne pas se prendre la tête avec l'homme que je suis soit un meurtrier qui a tué sa femme. C'est moche mais je dois me faire une raison....

Présentement
On va dire qu'à l'heure actuelle je ne suis pas spécialement heureux mais je ne suis pas non plus malheureux. Ma carrière dans le basket se passe plutôt bien, les articles dans les journaux peoples quant à mon affaire avec la Justice ont cessés depuis maintenant plusieurs mois. Bien sûr, les fans n'oublieront pas que j'ai été considéré comme étant l'assassin de mon épouse mais bon... Je suppose que d'ici quelques temps ça ira définitivement mieux pour moi après tout la mort de Selena ne date que de Octobre 2015, j'ai encore besoin de temps pour affronter tout ceci, c'est encore difficile pour moi, très difficile. Mes parents, eux, ils vont bien, une bonne cinquantaine d'années tous les deux presque soixante en fait et ils sont toujours aussi fiers de moi, pendant le procès qui me considérait coupable de la mort de Selena ils m'ont soutenu tout le long en sachant précisément toute l'histoire, évidemment, mais ils m'ont tout de même soutenu. Quant à ma chère et tendre avocate et bien elle a coupé les ponts mais c'est vrai, je ne suis pas le genre d'homme a qui on peut échapper comme ça du jour au lendemain. Tôt ou tard je la retrouverais et je lui ferais comprendre que je ne lui veux aucun mal et que ce moment que nous avions partagés tous les deux n'était absolument pas un jeu pour moi. Katia n'est pas un jeu, c'est une femme bien avec des sentiments, des émotions et j'en suis sûr il peut se passer quelque chose de cool entre nous. Tout du moins, je l'espère sincèrement, nous verrons bien, je ne me fais pas trop d'illusions, j'attends juste de voir... Mes coachs de l'école ? Ils vont bien, celui du collège est toujours coach dans cet établissement et il est l'un de mes plus grands fans, il m'appelle régulièrement pour avoir de mes nouvelles et dit a qui veux bien l'entendre qu'il fût celui qui m'a enseigné le basket, un grand homme, vraiment. Quant à mon coach du lycée il m'admire tout autant que le premier et me soutient énormément, indifférent quant aux rumeurs qui disaient que je suis un meurtrier, lui, il savait que j'étais quelqu'un de bien, ça n'en faisait aucun doute pour lui... Voilà ma vie, elle ne fût pas joyeuse mais j'ai toujours plus ou moins été entouré et ça, c'est une merveilleuse chose, je trouve...

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »


Dernière édition par Jules C. Shaw le Lun 19 Sep - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

glowing in the dark

inscription : 10/04/2016
messages : 687
points : 15
pseudo : little liars › audrey
avatar : kendall jenner.
autres comptes : serafina.
crédit : faust › aberdeen, solosand (sign)
âge : vingt-deux ans.
statut civil : très compliqué.
quartier : #0085 downtown area.
occupation : anciennement héritière, elle cherche sa voie.

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:41

oh gosh une corse (ah la corse, région de mon grand-père, ma deuxième maison), et avec tom en plus ! :faint: :faint: :**:
bienvenue sur flt, bon courage pour la suite de ta fiche :**:

_________________
    everglow
    still i see you celestial. when i'm cold, there's a light that you give me. when i'm in shadow, there's a feeling within me, an everglow ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:42

Oh :youpi3: une corse aussi alors si je comprends bien ? C'est chouette ça :eyes: :eyes:
Merci Mademoiselle ! :D

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

glowing in the dark

inscription : 10/04/2016
messages : 687
points : 15
pseudo : little liars › audrey
avatar : kendall jenner.
autres comptes : serafina.
crédit : faust › aberdeen, solosand (sign)
âge : vingt-deux ans.
statut civil : très compliqué.
quartier : #0085 downtown area.
occupation : anciennement héritière, elle cherche sa voie.

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:47

on va dire que j'ai un quart de corse haha :**: mais j'ai toujours regretté de ne pas savoir le parler :heart:
si tu as des questions, n'hésites pas :coeur:

_________________
    everglow
    still i see you celestial. when i'm cold, there's a light that you give me. when i'm in shadow, there's a feeling within me, an everglow ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Dim 18 Sep - 23:48

Ça tout drôle de rencontrer une corse comme moi, en dix ans de RPG c'est la première fois que ça m'arrive, je suis toute émue là :mdr: :mdr:
Merci beaucoup :coeur: je suis en train de réfléchir là a comment écrire mon histoire, ça va me prendre quelques minutes après je m'y colle.

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 2:11

DP, excusez moi :hide: :hide:
Juste pour préciser que ma fiche est terminée, je viens de la finir, j'attends l'avis de Katia du coup :eyes: :eyes:

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

kill em with kindness

inscription : 21/08/2013
messages : 12054
points : 44
pseudo : shiver./sarah.
avatar : bb bryden.
crédit : spleen ocean/tumblr.
âge : vingt-deux ans.
statut civil : célibataire.
occupation : serveuse au madison grill & mannequin à ses heures perdues.

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 6:04

tom est un super choix :omg1: on ne le voit que très peu mais j'approuve complètement :faint:
dès que katia aura donner son avis, nous procéderont à ta validation :eyes2:
bienvenue sur flt en tout cas :luv:

_________________
if you would take this chance then I'll take it too I have these thoughts I keep I wanna share with you. ৩
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

~ i'm running through my lies

inscription : 21/10/2014
messages : 371
points : 38
pseudo : .lollipops (maïlig)
avatar : boyd holbrook
autres comptes : rhys norwood, becker talward
crédit : © Morrigan sur bazzart (avatar) + texte de santosh kalwar, quote me everyday (signature)
âge : vingt-sept ans.
statut civil : célibataire
occupation : avocat (ancien militaire américain).

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 10:42

bienvenue :heart:
forcément j'approuve le choix, tom felton est peu vu mais ça risque de changer sachant qu'il a rejoint le cast de the flash et hâte de le voir dedans :luv:
ton perso a l'air grave intéressant ; je lirais la fiche très vite pour voir si on peut pas se trouver un lien sympatoche :omg1:

_________________
 
 “we are addicted to our thoughts. we cannot change anything if we cannot change our thinking"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 11:11

Merci vous deux :coeur: c'est vrai que c'est bien dommage de le voir aussi peu .... Moi qui l'ai découvert (et adoré) dans HP j'espère qu'on le reverra bientôt dans pleins de séries/films :eyes: :eyes:
Puis j'espère que ma fiche plaira :love2:

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 01/04/2016
messages : 1087
points : 150
pseudo : Life Burns
avatar : Louis Tomlinson
crédit : avatar: ©scarlett glasses
âge : 25 ans (26.08)
statut civil : célibaitaire mais toujours amoureux de son ex
quartier : anciennement #29, Standford Alley et maintenant vit temporairement au Pimpernel motel => squatte quelques jours chez Azel
occupation : réceptionniste au Pimpernel motel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 12:13

Excellent choix de scénario :pray: et que dire de l'avatar :**: :coeur:
Bienvenue parmi nous toi :panda:

_________________
we're meant to be

   and i just can't stop loving you.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 12:14

Merci :eyes: :eyes:

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 31/01/2015
messages : 491
points : 8
pseudo : lily.
avatar : Jena Malone
autres comptes : n. jamie reid & prince k. benjamin
crédit : Honeymoon
âge : 27 ans.
statut civil : Célibataire.
quartier : downtown area
occupation : Avocate.

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 16:46

Jules !  :eyes:  :luv:  Ça me fait tellement plaisir de te voir ici ! Tout d'abord bienvenue parmi nous. :han3: :han2: J'ai rien à redire sur ta fiche, elle me plait beaucoup, elle est parfait, j'adore mon p'tit Jules comme il est :duke: Maintenant j'ai qu'une hâte commencer le rp avec toi ! :laugh:

_________________
»  Je ne suis pas une commère moi ! Il m’arrive de découvrir des choses ou entendre des choses et je fais aussitôt circuler l’information, c’est tout. Je suis un service public en quelque sorte. Ça n’a rien a voir avec le fait d’être commère ! Vous trouvez que les journalistes sont des commères ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 16:48

Merci ma belle :coeur: je suis plus que ravie que cette fiche soit OK pour toi, je suis très heureuse :eyes: :eyes: tout comme toi j'ai hâte de commencer à RP avec toi !

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

kill em with kindness

inscription : 21/08/2013
messages : 12054
points : 44
pseudo : shiver./sarah.
avatar : bb bryden.
crédit : spleen ocean/tumblr.
âge : vingt-deux ans.
statut civil : célibataire.
occupation : serveuse au madison grill & mannequin à ses heures perdues.

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 17:49

Félicitations, tu es l'un des nôtres !
c'est triste pour sa femme, mais elle n'était pas pour autant irréprochable :siffle2: jules est vraiment attachant et passionnée par son métier en tout cas :luv:, j'ai beaucoup aimé ta fiche :omg1:


© emory's

D'après tes réponses au questionnaire, tu seras dans le groupe : Seize the day.

La catégorie gestion du personnage est là pour t'aider à bien démarrer. Tu peux aussi recenser ton personnage, ou bien rechercher des liens. Tu peux créer un ou plusieurs scénarios ou des bandes. Enfin, pour faciliter ton intégration, n'hésites pas à aller dans le flood ou sur la chatbox et à participer à la lotos des rps. Finalement, des parrains sont à votre disposition; si vous en ressentez le besoin, vous pouvez en faire la demande.
Toute l'équipe du forum te souhaite
la bienvenue sur Feels Like Tonight ! :heart3:

_________________
if you would take this chance then I'll take it too I have these thoughts I keep I wanna share with you. ৩
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


inscription : 18/09/2016
messages : 409
points : 53
pseudo : GekkuNeko
avatar : Thomas Andrew Felton
autres comptes : Je partage ma tête avec Fabian
crédit : Avat' .nephilim ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
âge : 27 ans
statut civil : Je suis veuf depuis un moment et terriblement seul
quartier : Countryside
occupation : Je suis basketteur professionnel

Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée} Lun 19 Sep - 17:56

Merci à toi :eyes: :eyes: je suis plus que ravie que ma fiche soit autant appréciée :D !

_________________
Jules Caden Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: Life is not easy [Jules] {Terminée}

Revenir en haut Aller en bas
 
Life is not easy [Jules] {Terminée}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» — bring me to life
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: THE FIRST STEPS :: THIS IS MY STORY :: TERMINÉES-