AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez | .
 

 alec ▲ the show must go on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message


Invité
Invité


Message(#) Sujet: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:29




alec summers
on attend que la mort nous frôle.
PRÉNOMS ET NOM: ses deux prénoms sont alec et isaïa, son prénom summers. SURNOMS: il déteste les surnoms, n'essayez pas de lui en donner un. ÂGE: il a vingt-trois ans et toutes ses dents. NATIONALITÉ: il est américain. ORIENTATION SEXUELLE: il a un faible pour les femmes, les vraies. STATUT CIVIL: actuellement, il est fraîchement célibataire. EMPLOI/ÉTUDES: il est cascadeur pour les films d'action, mais suit des études de droit qui ne l'intéressent pas à côté. SITUATION FINANCIÈRE: il est issu d'une famille pauvre mais grâce à son travail, il s'en sort parfaitement bien. AVATAR: logan lerman. CRÉDIT: tumblr.

   ~ À QUOI RESSEMBLAIT TA VIE AU LYCÉE?
Le lycée, c'était plutôt un passe-temps. Alec détestait y aller, parce que rien ne l'y intéressait spécialement. En fait, c'est l'école en général qui ne l'intéresse pas. Mais si il se forçait à y aller, c'est bien parce que c'était là-bas qu'il rencontrait des gens, qu'il se faisait des amis, qu'il pouvait draguer les filles le plus facilement. Et puis il n'a jamais été un mauvais élève, au contraire. Alors il faisait un effort. Au fond, Alec ne garde qu'un bon souvenir de ses années lycée, lorsqu'il met de côté les longs et épuisants cours qu'il s'est efforcé de suivre, visage tourné vers la fenêtre.

   ~ ES-TU HEUREUX PRÉSENTEMENT?
Oui, Alec est heureux. Il y a toujours des obstacles qui se dressent devant lui, des contrariétés ... Mais dans l'ensemble, il a ce qu'il veut et ce dont il a besoin, alors il se sent bien. Sa famille est en vie, sa soeur est heureuse et vit avec lui, il a un boulot et fait de bonnes études, il a des tas de potes avec qui passer des soirées mémorables ... Comment ne pas être heureux ainsi ? Sa liberté il en profite, sa liberté il l'exploite, il teste sans cesse ses limites. Cependant, seule tâche d'ombre au tableau : l'amour. Ne lui parlez pas de l'amour, il va se mettre à pleurer.

   ~ OÙ TE VOIS-TU DANS DIX ANS?
Difficile à dire. Aux yeux d'Alec, l'avenir est totalement incertain. Mais il espère être avec la femme qu'il aime, continuer à travailler dans le cinéma et peut-être avoir un poste à mi-temps dans un cabinet d'avocat, au cas où. Il espère être encore entouré de ses amis, que sa soeur aille bien. Mais il espère aussi avoir fait le tour du monde, et pourquoi pas vivre dans un autre pays. L'Asie le fascine. Il est peut-être difficile, mais Alec n'est pas du genre à voir l'avenir avec pessimisme. Eternel optimiste, il fera tout pour vivre et ne rien regretter. Alors si il a effectivement vécu ça dans dix ans, ce ne serait pas très étonnant.
Pour la répartition des groupes

Ce questionnaire servira à déterminer à quel groupe vous appartiendrez. Vos réponses aux questions à développement influenceront également la décision, mais si vous croyez que le groupe choisi ne correspond pas à votre personnage, n'hésitez pas à le signaler au staff, il est possible de revoir cette décision ensemble. Pour indiquez votre réponse, il suffit de la mettre en italique ou de barrer celles qui ne correspondent pas.
Spoiler:
 



PRÉNOM ET/OU PSEUDO: Justine/Alaska. ÂGE: 18 ans dans deux semaines. LOCALISATION: Rhone-Alpes. PRÉSENCE: 3/7j, le reste du temps je suis à l'internat. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Facebook je crois ! AUTRE CHOSE À AJOUTER? Je veux des liens avec tout le monde.


Dernière édition par Alec Summers le Dim 31 Mar - 17:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:29


c'est ma vie.
on accepte l'amour qu'on pense mériter.
Mes parents m'ont obligé à aller voir un psy alors que j'ai vingt-deux ans. Vous vous rendez compte de la honte que je suis en train de subir ? Assis dans la salle d'attente, j'attends qu'on appelle mon nom. Dix fois, vingt fois, cinquante fois, j'hésite à me lever et m'enfuir. Mais là ce n'est pas chez le psy qu'ils m'enverront, c'est à l'hôpital psychiatrique. Oh rassurez-vous je ne suis pas fou, loin de là. Immature et inconscient sont des mots qui me correspondent mieux : je ne prends jamais la tête et je n'obéis à personne. Je vais en cours quand ça me chante, je trompe les filles, je bois, je fume, je m'amuse. Mais il parait que c'est mal. En quoi est-ce que c'est mal ? Je n'en ai aucune idée, et c'est bien pour cela que je suis là aujourd'hui. Pour qu'on m'explique pourquoi je suis un "attardé mental" qui préfère vivre plutôt que se forcer à mener l'existence qu'on lui a imposé. Quand enfin on appelle mon nom, je ne me lève pas et je fais l'air de rien, comme si ce n'était pas moi. Quand je pense avoir réussi mon coup, je remarque que je suis seul dans la salle d'attente et que ça ne peut être que moi, Alec Summers. Je soupire, je me lève, tend la main, suit la femme dans son bureau. Elle a de jolies jambes, le rendez-vous en valait peut-être la peine.

Elle me demande de raconter ma vie, je réponds que j'ai la flemme. Quand elle me demande pourquoi j'ai la flemme, je réponds que je n'en ai aucune idée. Alors elle commence une théorie sur le refus de s'exprimer et je l'arrête bien vite, car encore plus que de raconter mon histoire, j'ai la flemme d'écouter ses raisonnements vaseux de femme un peu trop coincée. Je commence par ma naissance et mon enfance. Ma mère était femme au foyer et mon père pompier, ma famille ne roulait pas vraiment sur l'or. Et puis il faut dire que nous sommes deux enfants, des jumeaux. Ma soeur me ressemble beaucoup, avec ses cheveux bruns et ses yeux bleus. Alors nous avons déménagé pour un petit appartement miteux. Et comme si cela ne suffisait pas, mon père a eu un accident de travail et a été amputé. C'était vraiment moche à voir, je me souviens que ma soeur se mettait toujours à pleurer quand elle regardait sa jambe. Il est tombé dans la dépression, s'est mis à boire et à me taper dessus. Il n'a jamais touché les femmes de la maison, heureusement. Je ne l'aurais pas supporté. Qu'on me fasse du mal d'accord, mais à ma soeur et ma mère. Pourtant elles-même me menaient la vie dure. Peu importait. Ma mère elle, a trouvé un travail dans un supermarché pour qu'on arrive à manger. On a souvent mis sur le compte de la naissance de Mary et moi tous nos problèmes, mais je ne me suis jamais senti coupable. Pourquoi ? Ils n'avaient qu'à se protéger ce jour là. J'y peux rien si nous étions indésirable ! Ils m'ont donné pour deuxième prénom le nom Isaia, qui était le prénom du père de ma mère. Celui là je ne l'ai jamais vu parce qu'il habite à Rome, mais il parait qu'il a de l'argent. Je ne sais pas, je n'en ai rien à faire.

Depuis tout petit j'ai donc toujours eu une certaine liberté, et au moindre problème je me faisais tabasser mais ça ne m'empêchait pas de continuer. Quand je voyais la situation financière et sentimentale de mes parents, je n'avais qu'une envie : fuir. Fuir ce monde qui était le mien. Alors j'ai commencé à déconner sévère : j'ai bu mon premier verre d'alcool à treize ans, j'ai fumé ma première cigarette à 14 ans et couché avec une fille cette même année. A quand la drogue direz-vous ? Ça ne m'intéresse pas, je connais mes limites et je ne veux pas les franchir. Et malgré ce choix de vie, j'arrivais à rester un excellent élève, quand je daignais aller à l'école. Je faisais parfois un effort, car c'était là-bas que je me faisais des amis et que je rencontrais des filles. J'avais conscience que ma vie était pathétique ainsi, mais je n'arrivais plus à vivre autrement. C'était ma façon à moi de me protéger de la réalité, d'une famille d'ivrognes et de dépressifs dont j'étais le bâtard indésirable, d'être le frère d'une gamine qui souffrait en silence et se montrait plus courageuse que moi, ma façon d'oublier qu'à cause du manque d'argent, je pourrais très bien finir dans un supermarché comme ma mère. Ainsi, j'avais également l'impression d'être un garçon comme les autres. Lorsqu'à la fin du collège tout le monde a hâte d'intégrer les lycées les plus prestigieux, qu'on parle déjà de la voiture qu'on va conduire, c'est difficile à vivre pour quelqu'un qui doit attendre de savoir si il aura droit aux bourses ou non.

Ma vie n'a en rien changé depuis. L'évènement le plus marquant de ma vie, c'est sans doute le jour où j'ai failli mourir, assassiné par un arbre. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, j'ai trouvé un équipement de parapente dans les affaires de mon père, je suis monté en haut d'une falaise et j'ai sauté. Le grand frisson vous comprenez, celui où l'on a l'impression d'être immortel. Bon bien sur je ne savais pas m'en servir de l'équipement, et j'ai foncé droit dans un arbre une centaine de mètres plus bas. Mes parents ont pris ça pour une tentative de suicide. J'ai eu beau leur expliquer que je n'avais pas besoin de tout ça pour mettre fin à mes jours, ça n'a servi à rien. Franchement, une boite de médicaments aurait suffit ! Quand on connait mon flegme légendaire en plus ... Et voilà que j’atterris ici, et que je regarde autour de moi sans écouter la blonde qui me sert de psy. Était-elle pom-pom girl pendant ces années au lycée ? Je lui coupe la parole et lui demande. La réponse est oui et j'ai réussi, elle est agacée.

Elle me demande alors de lui parler d'elle. Elle touche le point sensible, mon cœur se serre. Je n’ai pas envie de parler d’elle. Je sors mon paquet de cigarette, elle me dit de le ranger, je parle du temps qu’il fait dehors. Mais devant son insistance, je m’exécute. Je lui raconte comment je me suis fait berner, comment elle m’a brisé le cœur. Cette fille, c'était ma première fois. Enfin, pas sexuelle, mais mon premier amour. Le vrai. Le pur. Celui qui m'a permis de croire que je pourrais être heureux. Mais elle se moquait visiblement de moi. Après six mois de relation, je l'ai retrouvée dans les bras de mon meilleur ami. Je l'ai larguée sur le champ. Et quand deux mois après elle est venue me voir en me disant qu'elle était enceinte de lui, j'ai cru mourir de chagrin. Elle m'a supplié de l'écouter et la pardonner en disant que ce n'était rien, mais je n'ai pas voulu la croire. Je ne suis pas le genre de personne qui se fait avoir et répète ses erreurs sans cesse. Non, je ne l'ai pas écoutée, je lui ai tourné le dos et je suis parti. Quand j’ai fini de raconter, j’ai envie de m’achever. De boire, de fumer jusqu’à planer, de ne plus m’écouter. Je la hais. Pourquoi dois-je raconter ça ? C’est une telle honte ! Alors je raconte comment est ma vie avec ma soeur : nous avons quitté nos parents pour un appartement beaucoup plus grand et beau, que nous payons grâce à nos petits boulots à côté de nos études. Moi je suis cascadeur, c'est terriblement excitant. Et puis ça rapporte. Notre relation s'est considérablement adoucie, même si nous sommes très différents. Mary me reproche souvent de sortir, de fumer, de boire, mais je sais qu'elle m'aime et je l'aime aussi. Ah oui, j'ai oublié de préciser : on est partis parce qu'on a appris que notre père avait eu une autre fille, alors qu'il était bien évidemment avec notre mère. Ca a été la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Je sors du bureau d'un pas triomphant, la dame de l'accueil me demande la façon dont je vais régler la consultation. Je lui demande de contacter mon agent. Quel agent ? Je paye, débité de verser les pauvres dollars difficilement gagnés au cours de ma courte existence. Puis je sors. La vie ne fait que commencer.


Dernière édition par Alec Summers le Dim 31 Mar - 21:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:31

Welcome parmi nous :D
Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:33

Merci beaucoup Tamara :eyes:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:33

Bienvenue :eyes:

Logan :pray:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:34

Je plussoie Hope .. Logan *_* il est trop chou ce mec ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:39

bienvenue sur feels like tonight, et merci de ton inscription. :heart:
si tu as la moindre question, n'hésites pas à contacter le staff. :)

(et, jme trompe ou t'étais inscrit sur WAN il fut un temps? :hehe:)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:40

Merci :pray: Candice & Candice, ce sont des canons aussi :faint:
Meeerci Tobias :smile: Noooon, tu te trompes pas ! Tu étais qui ? :**:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:42

bienvenue, excellent choix d'avatar :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:42

j'étais (et je suis toujours) Alicya. :heart2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

down by the river

inscription : 22/01/2012
messages : 9646
points : 0
pseudo : sarah (twisted lips)
avatar : sasha pieterse.
autres comptes : micah.
crédit : © BALACLAVA.
âge : 19 ans.
statut civil : célibataire.
quartier : fairmount district.
occupation : étudiante en architecture et design intérieur.

Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:49

Bienvenue sur le forum, j'espère que tu vas te plaire parmi nous. :heart2:
Logan est un très bon choix et j'adore le métier, c'est original. :smile:
Bref, bonne chance pour ta fiche!

_________________

is it too much to dream that we can forever be rare hearts that never disagree.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 16:51

Merci à vous, je vous retourne les compliments avec ces BG de Pettyfer & Benson. :heart: Han, Alicyaaaaaaaaaaaaaaaa. :eyes2: :heart2:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 17:08

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :eyes:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 17:09

Merci beaucoup ! Ton pseudo + ton avatar = :bave: :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 17:34

:pray: :eyes: :eyes2: :faint:
AAYUSZEEEEEEEEEEEEEEEFGZIGCEIA LERMAN :arrow:
bienvenue et bon courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 17:37

Han, la belle Seyfried ! Je comptais en faire un scenario, j'avais pas vu qu'elle était prise ! Garde moi un lien alors, pitiez. :faint: :heart: Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 18:23

pas de soucis, y a toujours de la place pour les liens :hehe:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 18:52

Welcome ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 18:54

Meeeerci. :eyes:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Dim 31 Mar - 19:43

Félicitations, tu es officiellement validé(e)!
j'ai adoré ta fiche, j'aime beaucoup l'histoire. :heart:

Selon le questionnaire, tu te retrouves dans le groupe seize the day. (y a eu des petits bugs avec l'italique, j'en ai déduis que c'était pars à l'aventure.. et en plein centre..)
Tu peux désormais te rendre dans la catégorie Gestion du personnage, où tu pourras faire toutes les demandes nécessaires et créer ta fiche de liens. Ensuite, tu peux aussi aller créer un ou plusieurs scénarios ici.

Bref, tout le staff te souhaite la bienvenue sur Feels Like Tonight!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


inscription : 16/03/2013
messages : 4194
points : 224
pseudo : charney (rose)
avatar : melissa benoist.
crédit : charney (ava).
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : célibataire.
quartier : dans un petit appartement, sur downtown area.
occupation : étudiante en droit, spécialisation en crime familiaux. barmaid au old pub.

Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on. Jeu 11 Avr - 20:51

Bienvenue parmi nous ! :eyes:

_________________
you drive me crazy. and you don't even know how you do. please, stop messing with my heart. +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-lust.tumblr.com/


Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: alec ▲ the show must go on.

Revenir en haut Aller en bas
 
alec ▲ the show must go on.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» alec ▲ the show must go on.
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: ARCHIVES :: LAST KISS GOODBYE :: FICHES VALIDÉES PUIS ABANDONNÉES-