AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez
 

 tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 16:45




Syméon Claudel
« Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images. »
PRÉNOM : Syméon, c’est un prénom à murmurer, du bout des doigts l’effleurer, tenter de l’attraper. Mais Syméon est trop léger, un coup de vent, dans son avion, il s’est déjà envolé. NOM : Claudel, ça respire la famille aisée, la famille parfaite, la famille réussie. Les parents diplômés, les enfants promis au bel avenir. SURNOMS : Dans le temps, il y avait Sim’ pour les intimes, les Claudel des collègues, les Commandant respectueux du reste. Maintenant, il n’est plus que cet inconnu qui a manifestement un peu trop bu. ÂGE : Hélas, malgré lui, les années se sont écoulés, le temps s’est effrité. Si bien que mensonge effleure souvent ses lèvres à une telle question. Pourtant, ça fait bien trente quatre ans qu’il est venu au monde. NATIONALITÉ : Syméon est français. Syméon est canadien. Syméon est un peu des deux. Qu’importe au fond. Siméon, avant tout, c’est un enfant du ciel. ORIENTATION SEXUELLE : Syméon aime les femmes, de toutes les sortes, de toutes les couleurs. Syméon est un amoureux des corps. Alors parfois, Syméon aime aussi les garçons. STATUT CIVIL : Autour de son cou, cette chaine qu’il ne quitte jamais. Au bout de cette chaine, une alliance. Et avec l’alliance viennent les souvenirs, les sentiments, les infidélités, l’accident. L’anneau appartient maintenant au passé. Et Syméon n’a plus les larmes pour la pleurer. EMPLOI : Syméon parcourait les airs, il allait aux quatre coins de la terre. Que ce soit à la tête d’un grand avion de compagnie ou d’un plus petit modèle. SITUATION FINANCIÈRE : Autrefois aisé, belle maison, jardin bien entretenu, deux voitures, un chien, archétype du rêve américain. Maintenant un peu moins, son argent se noie avec lui dans de belles boissons ambrées. AVATAR : Alain Delon Ier, le Magnifique. CRÉDIT : tumblr, le voleur d’âme.

   ~ À QUOI RESSEMBLAIT TA VIE AU LYCÉE ?
Syméon avait tout. Il avait la jeunesse, le sourire. Il avait l’énergie, l’étoile sportive. Il avait l’intelligence, les bonnes notes. Il avait la beauté, les jolies filles pendues à ses bras. Il avait l’argent, la promesse d’un bel avenir. Syméon était le soleil, l’astre lumineux et tout le reste n’était que piètres satellites qui tournaient autour. Certes, il papillonnait de blondes en brunes, laissant une trainée de cœurs brisés. Il avait peut-être la tête dans les nuages, égaré dans le bleu infini du ciel. Mais Syméon n’était pas méchant, au contraire, toujours là pour aider, pour vous coller un sourire aux lèvres.
Oui, tout le monde aimait Syméon.
Tout le monde aurait voulu être Syméon.


   ~ ES-TU HEUREUX PRÉSENTEMENT ?
C’est un rire amer qui déchire sa gorge. Une douleur incertaine dans son regard. Une nouvelle gorgée d’alcool qui disparaît entre ses lèvres. Souvenirs aigres qui flottent dans sa mémoire. Et il traine son malheur comme un boulet à sa cheville. C’est la fumée de sa cigarette qui s’élève dans l’air.
Ça lui laisse un arrière goût amer,
Brûlures d’un bonheur passé,
Cendres de sa gloire oubliée,
Vestiges des passions éphémères.


   ~ OÙ TE VOIS-TU DANS DIX ANS ?
Syméon aurait aimé vous répondre qu’il se voyait à survoler le monde, à vivre sa passion. Des familles sur chaque continent, de jolis hommes et femmes partout où il se rend. Et surtout la sienne, fidèle et souriante, toujours à l’attendre. Mais aujourd’hui, Syméon n’attend plus rien. Son étincelle est morte. Sa passion refoulée. Il voudrait remonter dans le temps, retenir sa femme un dernier instant, qu’elle échappe à ce mauvais sort.
Mais Syméon ne peut plus rien faire.
Alors Syméon est parti, il est arrivé ici.
Retrouver un semblant d’espoir, tourner la page, recommencer.
Pour la répartition des groupes
Spoiler:
 



PRÉNOM ET/OU PSEUDO : AMIANTE/Lydie ou Dieu j’aime bien aussi -sort- ÂGE : on est pas sérieux quand on a dix-sept ans PAYS : ah le moment rigolo, troisième plus grand pays du monde, deuxième puissance économique, premier pays le plus peuplé. PRÉSENCE : vu comment l’année se présente, assez souvent. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? y’a de vilaines schyzo qui ont échappé le mot... PERSONNAGE INVENTÉ OU SCÉNARIO ? scénario. AUTRE CHOSE À AJOUTER ? j’vais demander à mon chat.



Dernière édition par Syméon Claudel le Mer 4 Sep - 14:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 16:46


beauté antérieure
« Est-ce que le but de la vie est de vivre ? »
Syméon a vu le jour dans un cocon. Une bulle de bonheur, un véritable halo de douceur. Syméon y a apporté d’avantage de sourires, de joie et de ravissement. Non seulement les nouveaux parents avaient enfin obtenus cet enfant qu’ils désiraient depuis longtemps, mais en plus il était d’une beauté rare.
Des yeux immenses tantôt couleur ciel, tantôt couleur mer.
Des touffes de cheveux noirs, d’un abîme profond.
Des joues rondes dans lesquelles on croquerait.
Oui, dès sa naissance, Syméon était déjà beau comme un ange.

À l’école, Syméon était bon. Les maitresses parlaient de lui comme un gentil petit garçon. Le sourire toujours pendu aux lèvres, les yeux brillants de curiosité, facile à vivre, enclin à apprendre. Syméon était l’élève parfait. Plus tard, ses professeurs tiendront plus ou moins les mêmes propos. Syméon écoute en classe, ne fait pas l’idiot, il rend ses devoirs en temps et en heure, il aide ses camarades dans le besoin.
On ne tarissait pas d’éloges pour lui.
On le savait promis au bel avenir.

Syméon, on le voyait toujours avec les plus jolies filles. Elles étaient toutes folles de lui. Il avait beau volé de fleur en fleur. Il avait beau laissé quelques pleurs. Jamais elles ne se sont lassées. On a cherché à l’expliquer. On a cherché à comprendre, à demander. Peut-être est-ce simplement que Syméon est un passionné. Il aime tout ce qu’il fait. Il vous regarde comme vous avez toujours voulu être regardé. Il vous aime comme vous pensez que vous devriez être aimée.
Alors quand Syméon a décidé de se marier,
Il aura fait une heureuse pour bien plus d’éplorées.

Elle s’appelait Léopoldine. Prénom des temps anciens, tout droit repêchée du fond du lac où elle avait coulée, dérobée à un poème de Victor Hugo. Léopoldine était époustouflante. Riche, belle et intelligente. Léopoldine c’était Syméon au féminin. C’est sans doute pour cela que leur mariage a tenu, les premiers temps du moins.
Syméon en était fou, il lui aurait décroché la lune.
Seulement, il étai trop épris de sa liberté
Il ne voulait pas laisser son cœur prisonnier.
Trop instable, volage, attiré vers l’infini du ciel bleu.

Depuis tout petit, Syméon n’a qu’un rêve, celui de voler. À défaut d’avoir des ailes, Syméon voulait piloter. Sans grande surprise dans sa vie parsemée de succès, il a réussi les concours avec brio. Dès alors, Syméon a passé des années à l’arrière plan, en tant que copilote avant d’être finalement promu au rang de commandant de bord. C’était sa voix qui résonnait alors dans tout l’appareil avant le décollage, c’était lui qu’on applaudissait juste après l’atterrissage.
Et Syméon voyageait d’un continent à un autre.
Il ne retrouvait jamais le plancher des vaches plus que quelques jours.
Le temps de rassurer Léopoldine de lui dire qu’il l’aime toujours,
Le temps de se perdre dans d’autres draps,
Son alliance délaissée au fond de sa poche.

Il est venu le temps où Syméon a voulu ses propres ailes. Une formidable opportunité s’est présentée. Pendant un an, un petit aérodrome à gérer. Une petite dizaine d’avion pour s’envoler. Côtoyer de plus près sa liberté. Léopoldine était moins enthousiaste, jalouse peut-être que la passion de son mari pour les avions ait dépassé celle qu’il avait pour elle, triste de trop peu le voir pendant une année.
Mais Syméon ne se laisse pas retenir,
Ni par des chaines et encore moins par une personne.
Alors Syméon est parti, toute une année en Alaska.

L’Alaska, c’était beau, c’était grand, c’était l’air pur, le ciel bleu, les étendues vertes. Tout le contraire du Paris où il avait grandi. Syméon dans son aérodrome en Alaska, c’était le petit garçon qu’on emmenait à Disneyland pour la première fois. Il veut tout voir, il veut tout faire. Il veut connaître le ciel mieux que les oiseaux. Il veut connaître ses avions, mieux qu’il connaît sa propre personne.
L’Alaska, c’est là où il vécu ses deux plus belles passions.
L’aviation sans surprise, mais aussi Lyokha.

Lyokha était sans doute un peu jeune, la moitié de l’âge de Syméon. Mais surtout Lyokha est un garçon. Pourtant, ça ne les a pas empêchés de s’aimer, le temps d’une année. Syméon lui a appris à voler. Il lui a appris à aimer l’air, la liberté qu’offraient les cieux. Syméon lui a transmis sa passion. Mais Syméon est égoïste, en retour, il a voulu prendre un petit bout de Lyokha. Un peu de ses sentiments, son cœur et son corps. Seulement, Syméon ne pouvait pas continuer comme ça.
Il avait un anneau autour de l’index, des responsabilités,
Il avait une femme, une famille à fonder.
Et surtout, c’était illégal, il aurait pu être taxé de pédophilie,
Lyokha avait la saveur grisante de l’interdit.
Alors Syméon a fait ce qu’il fallait faire, il est parti.

Syméon est retourné à sa vie. Il a posé ses valises chez lui. Il a embrassé sa femme, sans prêter attention à la fadeur de ses lèvres comparées à celles de Lyokha. Il a retrouvé ses grands avions, ses passagers, ses vols long-courriers. Il a repris ses habitudes, ses marques, ses quelques infidélités. Malheureusement, la vie parfaite de Syméon a finit par s’effondrer. Il a suffit d’un impact pour que le tout se fracasse en mille morceaux.
Un chauffeur pas bien concentré, un frein qui s’est enclenché trop tard.
Léopoldine qui traversait, percutée de pleins fouets.
Elle n’a pas souffert, elle est partie sur le coup.
Emportant dans sa tombe, la perfection, la joie de Syméon.

On dit qu’on ne réalise la valeur de ce qu’on possède que lorsqu’on le perd. C’est ce que Syméon a compris en perdant Léopoldine. Il a regardé sa vie se briser, comme un spectateur extérieur. Une entité flottante qui se regardait en train de sombrer. Il a vu son destin lui échapper, bientôt suivis par les amis, famille et respect. Il s’est vu boire, noyer sa peine, sa culpabilité, dans des boissons ambrées. Depuis, elles ont appris à nager. Il s’est vu gentiment demandé de prendre congé.
Alors Syméon, dans un dernier espoir, tente l’impossible.
Il voudrait oublier, retourner à son bonheur ancien.
Il part au calme, dans la petite ville natale de sa mère,
Le voilà donc au Canada pour des vacances indéterminées.



Dernière édition par Syméon Claudel le Mer 4 Sep - 16:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 17:13

oh, tiens :heart: il est encore détraqué celui-là non ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 17:44

le choix d'avatar, wahou. bienvenue. :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 17:59

oh, tu es démoniaque. :hehe2: 
puis quand même :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 18:35

j'ai dis. vole pas notre oiseau.
bienvenue patate.

:heart3: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 18:39

Isidore est prêt a partager s'il peut toucher :siffle:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 19:00

si y a de la place pour trois, doit y en avoir pour quatre. :lol: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptySam 31 Aoû - 21:51

bienvenue parmi nous. :eyes:
ton personnage va être intéressant, j'en ai l'impression. :omg2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyDim 1 Sep - 0:32

Excellent choix de scénario, puis l'avatar :bave: Bonne chance pour ta fiche sinon, bienvenue (au passage :arrow: ) et si tu as des questions le staff est là ! :love: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyDim 1 Sep - 4:20

bed 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyDim 1 Sep - 6:43

camille ; comment ça, tu changes de pseudos sans me dire, j'suis censée te reconnaitre comment après ? D8
et même pas, syméon est plutôt normal face 
julia ; tu me fais penser que j'ai envie de shameless et que bordel il font chier à nous faire attendre aussi longtemps :arrow: sinon merci :eyes2: 
lyokha ; je dirais même
Spoiler:
 
arseniy ; et moi j'ai dit que je faisais c'que j'veux d'abord :hehe: 
victor ; quelle générosité mon beau :hehe2: 
koda ; oh merci beaucoup :eyes: 
milo ; t'es pas mal non plus, beau diego et merci surtout :eyes2: 
plume ; quel homme bed 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyDim 1 Sep - 15:38

bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyLun 2 Sep - 11:37

Bienvenue ! :**: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyLun 2 Sep - 14:35

merci à vous deux :hehe2:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyMar 3 Sep - 17:55

Bienvenue homme pas jeune (bah quoi on fait avec ce qu'on peut :mdr: ) . J'aime ton titre, ton personnage a l'air génial, et pour en ajouter à ma passion pour les vieux, Alain Delon il est plutôt sexy. :hehe2: 

Bref, bonne chance pour ta fiche (a)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyMer 4 Sep - 16:48

syméon te va à la perfection (oui, je suis objective) :cara: 
c'est parfait pour moi et mieux encore. :faint: 
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Woods

down by the river

inscription : 22/01/2012
messages : 9646
points : 0
pseudo : sarah (twisted lips)
avatar : sasha pieterse.
autres comptes : micah.
crédit : © BALACLAVA.
âge : 19 ans.
statut civil : célibataire.
quartier : fairmount district.
occupation : étudiante en architecture et design intérieur.

tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyMer 4 Sep - 20:08

bienvenue parmi nous. :heart2: le gif du cri me fait un peu peur, je dois avouer. :mdr:
un membre du staff s'occupera de ta fiche dès que possible. :eyes2:

_________________

is it too much to dream that we can forever be rare hearts that never disagree.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyJeu 5 Sep - 7:28

aubree ; aha gérontophile :arrow: merci :smile: 
lyokha ; t'es trop mignon, fais bien le lit avant que j'arrive :hehe2: 
ellie ; ah ouais moi il me fait rire :lol: merci sinon :eyes2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyJeu 5 Sep - 7:35

j'ramène les fesses d'isi sur ta fiche, parce que manquait que ça, tu vois, pour que ça soit parfait :hehe:
Revenir en haut Aller en bas
Azel Novak

lost souls in revelry

inscription : 24/06/2013
messages : 8363
points : 39
pseudo : vercors. (chloé)
avatar : cora keegan.
autres comptes : biddy la jolie.
crédit : ultraviolences, the vamps.
âge : vingt-trois ans.
statut civil : célibataire, mais son cœur bat de plus en plus fort pour son premier amour.
quartier : fairmount district.
occupation : couturière à hazelnut.

tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyJeu 5 Sep - 19:49

bienvenuuuuuue , désolée pour le retard :heart:
mais tu as fait un pur choix de scénario :omg2: je m'occupe de te valider une fois que j'ai fais le tour de tous les bienvenue. :arrow:

_________________

i've been waiting for you way too long won't you come and take me home oh i'm praying this ain't all a dream can you wake me up before you leave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azel Novak

lost souls in revelry

inscription : 24/06/2013
messages : 8363
points : 39
pseudo : vercors. (chloé)
avatar : cora keegan.
autres comptes : biddy la jolie.
crédit : ultraviolences, the vamps.
âge : vingt-trois ans.
statut civil : célibataire, mais son cœur bat de plus en plus fort pour son premier amour.
quartier : fairmount district.
occupation : couturière à hazelnut.

tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyJeu 5 Sep - 20:14

Félicitations, tu es officiellement validé(e)!
bon même si ton gif m'a carrément angoissé, j'aime énormément ton histoire, déjà j'adorais le scénario, le lien avec Lyokha, mais en plus avec ton écriture, c'est juste trop beau :heart: j'ai hâte de lire vos rps à tous les deux. :eyes:

Selon le questionnaire, tu te retrouves à égalité dans le groupe Seize the day & Memories don't go, mais je pense que Memories don't go correspondrait mieux. Qu'en penses-tu ?
Tu peux désormais te rendre dans la catégorie Gestion du personnage, où tu pourras faire toutes les demandes nécessaires et créer ta fiche de liens. Ensuite, tu peux aussi aller créer un ou plusieurs scénarios ici.

Bref, tout le staff te souhaite la bienvenue sur Feels Like Tonight!

_________________

i've been waiting for you way too long won't you come and take me home oh i'm praying this ain't all a dream can you wake me up before you leave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant EmptyVen 6 Sep - 2:30

oui memories don't go me parait mieux aussi, et merci :eyes: 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty
Message(#) Sujet: Re: tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
tu es le soleil de mes nuits, inutile et gênant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Toi, moi et le soleil. [PV : Lumizur ]
» liaison facebook et lunette de soleil
» Haïti : guerre de l'eau à Cité Soleil
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: ARCHIVES :: LAST KISS GOODBYE :: FICHES VALIDÉES PUIS ABANDONNÉES-