AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
flt ferme ses portes...
pour tout savoir, rendez-vous ici. :eyes2: :eyes2:

Partagez
 

 ▲ i hate these blurred lines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 14:06




gabriel j. peters
i don't belong to anyone, they call me homewrecker
PRÉNOM(S) ET NOM : gabriel, un prénom doux comme une caresse selon sa mère, le prénom d'un ange. un prénom parfait aux yeux de sa maman. julian, soi-disant le prénom de son père. un père qu'il n'a pas connu et dont il n'a absolument rien à foutre. peters, le nom de famille maternel. SURNOMS : au lycée, on l'appelait g., gabe, gaby pour ses potes les plus proches (et les plus bourrés). ÂGE : il a vingt-six ans. NATIONALITÉ : canadienne. ORIENTATION SEXUELLE : officiellement, il est hétérosexuel. il aime les femmes, un peu trop d'ailleurs, mais n'a jamais dit non à un mec avec une belle gueule, une fois qu'il a bu un verre ou deux. il ne reconnaît pas être bisexuel parce que ça n'arrive que très rarement, ces petites escapades du côté obscur de la force, mais il aime toucher à tout. STATUT CIVIL : célibataire. EMPLOI/ÉTUDES : il est photographe, quand il est n'est pas ivre ou défoncé. plutôt bon, d'ailleurs, comme photographe. SITUATION FINANCIÈRE : la thune n'a jamais été sa principale considération. il n'en a jamais manqué mais ne roule pas non plus sur l'or.  AVATAR : ladies and gentlemen, ed fucking hot westwick. CRÉDIT : cyrine@bazzart.

   ~ À QUOI RESSEMBLAIT TA VIE AU LYCÉE?
le lycée, tout le monde idéalise cette période de la vie mais au fond, c'est juste un beau nid à emmerdes. je me souviens des embrouilles, des prises de tête, des bagarres pour les beaux yeux d'une nana ou les jolies courbes de son cul. je me souviens des heures de colle, des examens ratés et des menaces d'exclusion pour un joint fumé derrière les gradins du terrain de foot. c'était pas terrible mais maintenant que c'est fini, je me dis que ça n'était pas non plus si mal que ça. bien sûr, on pesait dix kilos de moins, on avait quelques boutons en plus et une coupe de cheveux merdique en prime. mais c'est fini, c'est derrière nous et au fond, tant mieux.

   ~ ES-TU HEUREUX PRÉSENTEMENT?
maintenant, on peut dire que, ouais, je suis plutôt heureux. c'est pas l'éclate totale, ça l'a jamais été mais après tout je suppose qu'on ne peut savoir si on a été heureux qu'avec le recul. globalement, ça va. certains diraient que j'ai une vie des plus instables, que je ne suis pas fréquentable parce que je n'ai pas une jolie maison avec une clôture blanche, une balançoire, une femme et deux enfants, que je préfère un loft et un joint à ce genre de vie. pourtant, ma vie me convient et mes proches ne trouvent rien à y redire. je sais que ma mère préférerait que je me range, que je me trouve une "gentille" fille. la fille, je l'ai, seulement elle n'a rien de gentil ni d'adorable et elle ne me donne certainement pas envie d'avoir une vie de couple proprette.

   ~ OÙ TE VOIS-TU DANS DIX ANS?
ailleurs. en afrique, peut-être, ou en asie. j'aime voyager mais bizarrement je reviens toujours à white oak station. pour ma mère j'imagine, pour revoir eliott. je sais très bien qu'elle, tout comme ma mère, aimerait me voir la bague au doigt, avec des mômes d'ici dix ans. seulement cette vie-là n'est pas pour moi. dans la décennie à venir, j'aimerais avoir trouvé le courage de quitter ce trou perdu. ouais, j'aimerais assez vivre en asie, au japon. la culture nippone est particulière mais attirante. bon, faudrait-il encore que j'apprenne à parler japonaise et puis bon, les langues et moi, ça n'a jamais été une grande histoire d'amour. du moment qu'on me la met pas au fond de la gorge, je maîtrise mais le reste.. ou peut-être l'europe. angleterre, france, allemagne et le reste. j'aimerais voir du pays et peut-être que je trouverais, en faisant quelques détours, un point d'ancrage puisqu'après tout, ce n'est pas la destination qui compte mais le voyage en lui-même.
Pour la répartition des groupes

Ce questionnaire servira à déterminer à quel groupe vous appartiendrez. Vos réponses aux questions à développement influenceront également la décision, mais si vous croyez que le groupe choisi ne correspond pas à votre personnage, n'hésitez pas à le signaler au staff, il est possible de revoir cette décision ensemble. Pour indiquez votre réponse, il suffit de la mettre en italique ou de barrer celles qui ne correspondent pas.
Spoiler:
 



PRÉNOM ET/OU PSEUDO : j'm'appelle julia mais on m'appelle ju ou roulia ; mon pseudo, c'est scarlett glasses. ÂGE : dix-sept ans. PAYS : fraaaaance (et chaque fois, j'pense à la dernière adaptation musicale des misérables, de tom hooper, quand ils chantent tous : vive la france ! vive la france !, daniel huttlestone en tête (c'le môme qui joue gavroche) PRÉSENCE : autant que possible en dehors des périodes scolaires (et uniquement le week-end quand on a cours vu que, beh, je suis interne) (fuck my life). COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? selon ma première fiche, via un topsite.. tout ça pour dire que j'm'en souviens plus :lol::arrow: AUTRE CHOSE À AJOUTER ? bah, mh.. non, rien à dire pour ma défense.


Dernière édition par Gabriel J. Peters le Mar 30 Juil - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 14:07


vous avez trois nouveaux messages
Après avoir déclenché le répondeur, il prend place sur le vieux canapé au cuir éliminé par les années, attendant d'entendre la voix mécanique et impersonnelle d'une femme. De sa poche, il extirpe un sachet où était emprisonné son pote du jour, un joli bout de dix. Dieu merci, il est tout seul. Personne pour l'emmerder et personne pour fumer son teuch à sa place. Une bonne soirée en perspective. Elle pourrait devenir excellente s'il y avait une nana pas difficile dans les parages mais après tout, on ne peut pas tout avoir, right ? « Gabe, it's me.. you know, your mom, annonce la voix furieuse de sa mère, i'm aware that you're quite busy, my sweet boy, but it'd be great to let your poor mother know that you're, you know, alive » Il ricane. Bien sûr, ouais. Il l'appelle, sa mère, de temps en temps mais elle finit toujours par lui prendre la tête en lui demandant de se trouver une gentille fille, une fille qui puisse s'occuper de lui. Il n'y a qu'une chose qu'une nana puisse faire pour lui : écarter les cuisses. Pourquoi en fréquenter une régulièrement ? Pourquoi faire mine de croire qu'il a droit, lui, à ce bonheur niais qu'affichent les couples d'amoureux ? « Anyway, you're expected at my house this sunday at 12 a.m. for brunch, reprend Leslie Peters, don't be late ! » Elle l'avertit mais elle sait très bien qu'il sera en retard. Si tant est qu'il se décide à venir. Peu importe. Un bip sonore se fait entendre. Une nouvelle voix, celle d'un homme cette fois, emplit la pièce tandis qu'il commence à réduire le morceau de résine. « Gabe, man, where are you ?! articule ivrement l'un de ses potes, certainement en train de littéralement baver sur le combiné. You have, like, disappeared or some shit. We're worried, you know. Even that hot brunette with the stick up her ass, you know, the one you're always glaring at.. she is, like, furious. Man, she's hot.. » Il bredouille encore quelques mots incompréhensibles avant de raccrocher. Abruti. Un jour, il finira par appeler sa mère et essayer de la chauffer pour ne plus s'en souvenir le lendemain ; il ne sait pas comment bien boire, cet enfoiré. Sans oublier que Gabriel n'a jamais aimé la manière qu'il a de parler et de reluquer Ainsley. Enfin, bref. Au diable ce petit con et au diable cette foutue greluche. Ce soir, il est en tête à tête avec son joint. Il a l'intention de le charger ; ça fait un bail qu'il ne s'est pas offert un pur. « Let me get things straight, Gabriel Peters » lance une voix féminine. Il s'immobilise, sa feuille slim en main et des morceaux de shit dans l'autre. Pourquoi faut-il toujours qu'elle s’immisce dans sa vie ? Et d'abord, comment a-t-elle eu son numéro de téléphone de fixe ? « You're a jerk, you have absolutely no manners and.. and.. and.. I hate you ! continue Ainsley, sur son répondeur. I knew you weren't serious when you asked me on a date, because you're not the date kind of man. You're the "I'm just going to fuck you" kind of jerk. Well, fuck you ! » Merde, c'était pour ce soir, ce rendez-vous ? Merde, merde. Il a complètement oublié. Levant la tête, il jette un regard à la chaîne hi-fi en face qui affiche l'heure. Ouais, non, apparemment, c'est mort pour récupérer cette affaire-là. De toute manière, il n'en a pas vraiment envie. Aussi continue-t-il à s'occuper de son pote du soir. Lui, au moins, il ne risque pas de lui casser les couilles.

vous avez un nouveau message
Il a foiré. Vraiment foiré cette fois. Gabriel savait que ça finirait par arriver avec elle. Cette fille est.. cette fille est une plaie. Au début, tout allait bien, elle venait de temps en temps, ils passaient un bon moment mais quelque chose a changé. Il sait qu'elle a laissé un message sur son répondeur, il sait très bien que c'est elle qui a appelé, il y a une heure, mais il a refusé de décrocher le téléphone. Affronter son message vocal, ça, il en est capable. Gabriel se lève donc du canapé pour aller appuyer sur ce foutu bouton. La voix d'Ainsley ne tarde pas à emplir l'appartement silencieux tandis qu'il retourne s'affaler sur le canapé. « I should have known, souffle-t-elle tristement, I should have known you would come and break my heart because you're too afraid to let me in. I should have known you would push me away. I know why you did it and, really, it's fine, a lot of people are in love and refuse to see it. I just have to accept it, right ? Well.. have a nice life, Gabriel Peters » Et elle a raccroché. Le bip sonore qui signale la fin du message le fait sursauter. Et voilà. Il faut qu'elle gâche tout avec son romantisme et ses sentiments à la con. La garce.

vous avez un nouveau message
Pourquoi est-elle revenue, il ne sait pas et franchement, il s'en fout. Il sait juste qu'elle était là, lorsqu'il est sorti du boulot, et qu'elle lui a littéralement sauté dessus. Oubliés ses tocs et ses manies, oublié le fait qu'il l'a foutue à la porte lorsqu'elle a lâché ces trois foutus petits mots il y a trois semaines. Elle était là et elle lui a sauté dessus. Qui résisterait à Ainsley ? Elle est bizarre, elle est chiante et elle fout toujours tout en l'air mais elle est bonne et, bordel, elle fait des trucs avec sa langue qu'aucune nana de la connaissance de Gabriel n'arrive à faire. Elle est géniale, in her own fucked up way. We're both fucked up. Elle est géniale et elle est là, contre lui, à trembler, à vibrer alors qu'ils montent les escaliers menant à son loft, butant contre la rambarde et les murs, manquant de s'étaler sur les marches. Ce n'est pas prudent et ils iraient sans doute plus vite s'ils parvenaient à se lâcher l'un l'autre pour cinq petites minutes mais ça fait trois semaines, trois foutues semaines, qu'ils ne se sont pas vus. Alors peu importe s'ils trébuchent, peu importe si l'un tombe, l'autre est là pour le rattraper. D'ailleurs, elle récupère les clés in extremis avant qu'il ne les fasse tomber et parvient, sans détacher sa bouche de celle de Gabriel, à ouvrir la porte. Ils s'engouffrent à l'intérieur, tirant et agrippant mutuellement leurs vêtements. Un craquement se fait entendre ; tant pis pour sa chemise, il en a d'autres. Il referme la porte d'un coup de pied et la pousse vers ce qu'il pense être sa chambre. Elle émet un léger gémissement lorsqu'ils sont arrêtés, elle surtout, dans leur course par un mur. Peu importe. Elle n'a pas l'air de vouloir attendre parce qu'elle s'attaque à sa ceinture. Contre ses lèvres, Gabriel sourit. Elle doit vraiment être en chien pour avoir foutu sa fierté dans sa poche et se pointer sur son lieu de travail pour lui sauter au cou. Pour tout dire, lui aussi commençait à être pressé par ses besoins ; ces dernières semaines ont été, disons, chargées, et il n'a pas vraiment eu le temps de fréquenter qui que ce soit. L'aurait-elle su qu'elle aurait probablement souri comme si elle savait quelque chose quelque chose que lui ignorait. Foutues gonzesses. Elles vous retournaient vraiment le cerveau parfois. Dans leur hâte, ils manquent de renverser le contenu d'une petite table sur laquelle il déposait ses clés, près du téléphone et accidentellement, Ainsley déclenche le répondeur. Le bip sonore les fait sursauter tous les deux. Ils se détachent l'un de l'autre, sans pour autant lâcher leurs fringues respectives. « Gabriel Peters, it's your mom, you know, the woman who gave you birth ! lance, furieuse, la voix de sa mère. I know there's something going young man and the fact that you're totally refusing to talk to me for the three past weeks is fairly infuriating. I expect you to come to brunch this sunday, at the usual hour ! » Et le voilà, ce sourire, sur le visage d'Ainsley. Tss. Gabriel ne se prive pas pour lever les yeux au ciel et envoyer valser le téléphone avant de le débrancher. Voilà, ainsi, ils ne seront plus dérangés durant un bon moment. Elle éclate de rire. Ça l'amuse en plus ! Eh bien, elle va voir, tiens.

Le pire, c'est qu'en l'emportant dans sa piaule pour la balancer sur son pieu et lui arracher les fringues qui lui restent, il rit aussi.


Dernière édition par Gabriel J. Peters le Mar 30 Juil - 7:49, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 14:36

Bienvenu ! Bon courage pour ta fiche =) :eyes: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 14:46

merci :eyes: 
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Woods

down by the river

inscription : 22/01/2012
messages : 9646
points : 0
pseudo : sarah (twisted lips)
avatar : sasha pieterse.
autres comptes : micah.
crédit : © BALACLAVA.
âge : 19 ans.
statut civil : célibataire.
quartier : fairmount district.
occupation : étudiante en architecture et design intérieur.

▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 16:01

omg, ed. :faint: :faint: :faint: 
rebienvenuuuue, je te souhaite bon courage pour ta fiche. :heart2:

_________________

is it too much to dream that we can forever be rare hearts that never disagree.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azel Novak

lost souls in revelry

inscription : 24/06/2013
messages : 8363
points : 39
pseudo : vercors. (chloé)
avatar : cora keegan.
autres comptes : biddy la jolie.
crédit : ultraviolences, the vamps.
âge : vingt-trois ans.
statut civil : célibataire, mais son cœur bat de plus en plus fort pour son premier amour.
quartier : fairmount district.
occupation : couturière à hazelnut.

▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 16:10

oumagaaaaad, mais comment tu gères trop. :omg2:
ed westwick quoua, très très bon choix. :heart4: j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves avec ce deuxième perso ! rebienvenue sur le forum, tu commences à connaître mais si jamais tu as une petite question, on est toujours là pour te servir. :eyes: :eyes:

_________________

i've been waiting for you way too long won't you come and take me home oh i'm praying this ain't all a dream can you wake me up before you leave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliza Cardwell


inscription : 16/03/2013
messages : 4194
points : 224
pseudo : charney (rose)
avatar : melissa benoist.
crédit : charney (ava).
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : célibataire.
quartier : dans un petit appartement, sur downtown area.
occupation : étudiante en droit, spécialisation en crime familiaux. barmaid au old pub.

▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 18:16

ED WESTWICK. Épouuuuse moi. * Ouais, ça fait pas trop virile mon truc. XD * BREF, bienvenue parmi nous et bonne chance pour la fichette ! Très, très bon choix d'avatar ! :omg2:

_________________
you drive me crazy. and you don't even know how you do. please, stop messing with my heart. +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-lust.tumblr.com/


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 19:22

OMG rebienvenue ici et surtout EXCELLENTS CHOIX :omg1: J'adore Ed puis de toute sa galerie t'as choisi mon avatar préféré :mdr: :pray: Puis Gabriel c'est tellement un de mes prénoms préférés :omg2: bref, bonne chance pour cette nouvelle fiche :D
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 19:52

ED. c'bon j'fais une syncope.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 21:40

DON'T WORRY, y'en aura pour tout l'monde :hehe2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptySam 27 Juil - 23:51

encore heureux. :hehe2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyDim 28 Juil - 5:56

Houla! Il a changé Ed Westwick :mdr: bonne chance pour ta fiche même si c'est pas ta première haha :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyDim 28 Juil - 13:49

merci aubree :heart3: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyDim 28 Juil - 14:16

tu vas m'tuer babe, tu vas m'tuer, avec toute cette sexytude :faint:
bref (re)bienvenue face :heart:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyDim 28 Juil - 14:18

t'inquiète peggy, tu vas survivre, t'es pas mal non plus :hehe2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyLun 29 Juil - 18:13

ED, cet homme, que dis-je, ce dieu. :faint: 
re-bienvenue :hihi: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyMar 30 Juil - 7:54

merci beaucoup :hehe2: 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyMar 30 Juil - 15:20

ED, ED, ED /s'évanouit. Il nous faut un lien de fifou ! /on ne dit pas non à Candie XD/je sors.

Bienvenue *w*
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyMar 30 Juil - 15:28

ha, ha, reprends donc tes esprits jeune fille :hehe2: like i said, il y en aura A-B-S-O-L-U-M-E-N-T pour tout le monde :hehe: face merci anyway (a)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyMar 30 Juil - 16:12

ED :faint: re-bienvenu alors :eyes: 
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Woods

down by the river

inscription : 22/01/2012
messages : 9646
points : 0
pseudo : sarah (twisted lips)
avatar : sasha pieterse.
autres comptes : micah.
crédit : © BALACLAVA.
âge : 19 ans.
statut civil : célibataire.
quartier : fairmount district.
occupation : étudiante en architecture et design intérieur.

▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines EmptyMar 30 Juil - 16:23

Félicitations, tu es officiellement validé(e)!
J'adore comment tu as écris ton histoire, avec les messages vocaux, c'est super. Et puis ton perso est vraiment chouette, Ed correspond hyper bien. :heart2: 

Selon le questionnaire, tu te retrouves dans le groupe Seize the day.
Tu peux désormais te rendre dans la catégorie Gestion du personnage, où tu pourras faire toutes les demandes nécessaires et créer ta fiche de liens. Ensuite, tu peux aussi aller créer un ou plusieurs scénarios ici.

Bref, tout le staff te souhaite la bienvenue sur Feels Like Tonight!

_________________

is it too much to dream that we can forever be rare hearts that never disagree.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


▲ i hate these blurred lines Empty
Message(#) Sujet: Re: ▲ i hate these blurred lines ▲ i hate these blurred lines Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
▲ i hate these blurred lines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Smackdown Elimination Chamber Match
» I think God hate me
» alec ▲ the show must go on.
» Haters gonna hate - U.C
» Nitrogen ▲ L'oiseau de proie ne change pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELS LIKE TONIGHT. :: ARCHIVES :: LAST KISS GOODBYE :: FICHES VALIDÉES PUIS ABANDONNÉES-